À propos AM

03 novembre 2018

Carla Bruni-Sarkozy s'ouvre pour la première fois sur son amie proche, une légende de la musique

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Carla Bruni-Sarkozy s'est confiée au cours d'une interview très honnête sur une amitié très importante pour elle.

C'est auprès de Paris Match que la femme de l'ancien président et Marianna Faithfull se sont épanchées sur le lien qui existe entre elles.

Chargement...
Chargement...

Annonces

En effet, Carla Bruni et cette véritable légende de la musique anglaise sont très proches et elles ont même vécu ensemble! Les deux amies sont revenues sur leur relation et l'admiration qu'elles se vouent.

Marianne est en effet soufflée par la force dont peut faire preuve Carla Bruni-Sarkozy: "Lorsque Carla décide de faire une chose, elle s’y attelle. Rien ne l’arrête. Je suis un peu comme ça. Toutefois, je ne me suis jamais envisagée comme une personne forte, ce que représente Carla pour moi," déclare la chanteuse à Paris Match.

Chargement...

Annonces

Mais Carla pour sa part est impressionnée par la voix incomparable de la chanteuse britannique: "Je ne peux pas me comparer à Marianne, mais elle fait partie des personnes qui m’ont amenée à la musique. Sans le savoir, simplement en l’écoutant. Elle me donne le frisson", déclare la femme de Nicolas Sarkozy.

Chargement...

Annonces

Bien qu'elles aient passé du temps séparées, elles ont aussi passé beaucoup de temps ensemble, des souvenirs qu'elles n'oublieront jamais et qu'elles ont notamment vécu au boulevard Saint-Germain: "Nous avons habité ensemble un temps, je vivais boulevard Saint-Germain et j’hébergeais Marianne à la maison. Quand elle venait à Paris, elle dormait à l’appartement. Elle était la meilleure des colocataires ! On s’est bien amusées," raconte Carla Bruni.

Chargement...

Annonces

Et il semblerait qu'elle n'est pas été la seule à être marquée par cette période de cohabitation puisque Marianna Faithfull s'en souvient très bien elle aussi: "C’était fantastique, je restais dans la chambre d’amis de chez Carla pendant que François Ravard filait à l’hôtel Montalembert lorsqu’on se disputait. C’était très drôle".

Chargement...
Chargement...

Annonces