Un homme reçoit un appel agaçant d'un télévendeur

La blague du jour qui vous fera rire aux éclats !

On a tous eu l'affaire aux télévendeurs. On reçoit généralement leur appel lorsqu'on est en train de faire quelque chose, et ils essaient de nous vendre quelque chose dont on n'a pas besoin.

Ils ont l'habitude d'à peine dire bonjour avant de se lancer dans leur discours bien rodé, et c'est très agaçant quand ils ne vous laissent même pas une seconde pour répondre.

Dans notre histoire François a reçu un appel d'un télévendeur prénommé Michel. D'abord contrarié par l'appel, il a décidé de s'amuser un peu à la place. En fin de compte, la réaction de Michel est tout simplement hilarante !

Source : Freepik

Source : Freepik

François Petit : "Oui, allô ?"

Télévendeur: "Bonjour, Monsieur François Petit ?"

François Petit : "C’est qui ?"

Télévendeur : "Voilà je me présente, je m’appelle Michel Houreau. Je vous appelle parce que vous avez été sélectionné pour vous offrir gratuitement un système satellite numérique complet. Avec ça, vous allez…"

François Petit : "Attendez, laissez-moi vous demander quelque chose. Vous connaissez François Petit ? Était-il un de vos amis ?"

Michel : "Non, je ne le connais pas. J'appelle juste pour vous faire une offre"

François Petit : "Ne quittez pas, alors vous appeliez pour offrir... quoi ? Attendez un instant (aux autres personnes présentes dans la pièce : "Les gars ! J'ai besoin de bonnes photos du corps et que vous fassiez le prélèvement de toutes les empreintes.") ...

Michel, vous êtes encore là ?

Michel : "Oui ..."

François Petit : "Je ne suis pas François, je suis le lieutenant Bouvier et je mène l'enquête sur un homicide. Vous devez maintenant me dire pourquoi vous avez appelé la scène du crime. Commencez par m'expliquer la nature de vos relations avec François Petit."

Michel : "Je… je n'ai eu aucune relation avec lui. Je suis désolé de vous avoir dérangé."

François Petit : "Non non non, ne quittez pas, je vais vous demander de rester en ligne… cet appel a déjà été retracé et nous aurons peut-être besoin d'intervenir pour poser d'autres questions…"

Michel : "Vous ne comprenez pas, je ne fais que téléphoner"

François Petit : "Non, c’est vous ne comprenez pas. À moins que vous ne vouliez être accusé d'entrave à la justice, je vous suggère de rester au téléphone, Monsieur."

Michel : "Vouliez-vous parler à mon chef ?"

François Petit : "Non, nous contacterons le responsable dans la journée. D'abord, donnez-moi votre position exacte…"

Michel : "Je suis au travail."

François Petit : "Vous êtes au travail ?"

Michel : "Oui."

François Petit : "Vous êtes borné ou quoi ?"

Michel : "Non monsieur"

François Petit : "Géographiquement parlant, Michel, où se trouve votre lieu de travail ?"

Michel : "40 avenue de la Republique (bip), Montrouge, 92120."

François Petit : "Attendez, vous dites 40 ..."

Michel : "Oui monsieur l'agent."

François Petit : "Monsieur, attendez une seconde, d'accord ?"

Michel : "Oui monsieur l'agent."

François Petit : (en prétendant de s'adresser à ses collègues policiers). "Appellez le commissariat de Montrouge. Oui, donnez-leur cette information. Dites-leur qu'il y a eu une conversation en lien avec une fusillade mortelle et un vol aggravé. (Au téléphone)

"Monsieur, encore une fois, comment avez-vous connu M. Petit ?"

Michel : "Attendez, vous appelez le commissariat de Montrouge ?! Je suis à des centaines de kilomètres de la ! Je ne connais même pas le gars, j’habite dans le sud !"

François Petit : "Non, non, rien de grave, c’est juste une formalité. Avez-vous déjà été à son domicile?"

Michel : "Non !"

François Petit : "OK, et redites-moi, où étiez-vous hier soir entre 20 et 22 heures ?"

Michel : "Je ne me sens pas vraiment à l'aise avec tout ça ..."

François : "Avez-vous déjà parlé à M. Petit, Michel ?"

Michel : "Non, je ne connais même pas ce mec-là, c’est ce que j’essayais de vous dire !"

François Petit : "Très bien, calmez-vous, essayez de vous souvenir… j'ai juste une autre question pour vous, Mike… comme vous le savez bien peut-être, M. Petit était un homosexuel. Vous avez dit que la raison de votre appel était d'offrir vos services. Étiez-vous son amant ?"

Source : Freepik

Source : Freepik

Michel : "Quoi ?! Non ! C’est quoi cette question ?!"

François Petit : Regardez, si vous êtes aussi un homosexuel, c’est pas grave. Enfin c’est pas moi qui l’ai inventé… voyons ?"

Michel : "C'est ridicule !" (raccroche.)

François Petit : "Allô ?"

UN AUTRE ECHANGE TELEPHONIQUE HILARANT

Dans notre prochaine histoire, une petite fille de 5 ans a appelé les secours pour son père, et sa conversation hilarante avec l'opérateur est devenue virale.

Les postes connexes
Célébrités Mar 12, 2019
Le jour où Claude François s'électrocute bêtement
People Feb 12, 2019
Le "double" de François Berléand reçoit des insultes sévères de la part des gilets jaunes qui n'ont pas remarqué la différence
Jan 12, 2019
46 ans d'amour: l'histoire touchante de la relation amoureuse de Michel Drucker et Dany Saval
Gilets jaunes Feb 18, 2019
"Ce n'est pas Macron" : L'acteur Michel Boujenah attaque les Gilets Jaunes et défend le Président