30 novembre 2018

Une femme de 60 ans dépense toutes ses épargnes pour son amour de 26 ans, mais c'était une escroquerie

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

A 60 ans, après avoir dépensé 90 000 euros d'économies pour son petit mari sri-lankais, elle rentre chez elle veuve et sans-le-sou.

Diane a été dévastée lorsque, l'année dernière, son compagnon a été assassiné par des maîtres-chanteurs. Mais comme un malheur n'arrive jamais seul, elle retrouve à son tour endettée et coincée dans le pays.

Le Sun a la nouvelle. Il a découvert plus tard qu'il avait épousé une adolescente locale dans son dos peu avant sa mort.

Après la mort de Priyanjana, elle dit qu'elle est devenue "prisonnière dans sa propre maison" et que sa famille l'a prise en otage jusqu'à ce qu'elle manque d'argent.

Annonces

Annonces

Elle dit que ses beaux-parents ont refusé de lui permettre de vendre la maison qu'elle avait financée et qui avait été placée au nom de la famille de son mari.

S'adressant au Daily Record, elle a dit:

"Je ne pouvais pas rester plus longtemps. Je me sens stupide maintenant que je n'ai pas écouté ma famille ou mes amis parce qu'ils disaient que c'était juste pour l'argent. "Je pensais qu'il m'aimait vraiment, mais évidemment non."

Le couple s'est rencontré il y a environ sept ans, alors que Diane était en vacances au Sri Lanka et que Priyanjana travaillait à son hôtel.

Annonces

Annonces

Ils sont restés en contact après son retour à la maison et se sont mariés sept mois plus tard, lorsqu'elle est revenue en vacances.

Après plusieurs années d'une relation de longue distance, Diane a déménagé l'année dernière dans la petite ville côtière d'Ahungalla, au sud de la capitale, Colombo.

Après avoir longuement reflechi, elle se voit vivre auprès de son compagnon et décide de tout quitter pour lui.

Annonces

Elle a dit qu'elle avait utilisé l'argent de la vente de sa propriété en Écosse pour construire une maison pour le couple. Diane a également déclaré avoir payé 31 000 euros pour l'achat d'un nouveau minibus pour que Priyanjana puisse se rendre au travail.

Mais le 30 mai de l'année dernière, il a été abattu dans la maison d'un ami. Diane avance l'idée d'une extorsion de la part des assassins.

Annonces

Elle répondit: "Ils pensaient que c'était un homme riche, puisqu'il avait une belle maison, un minibus et un tuc-tuc.

"Il les a payés, mais ils en voulaient plus."

Un autre cas est celui d'une femme de 72 ans qui prétend avoir trouvé le véritable amour avec son mari de 19 ans. Après seulement deux semaines de rendez-vous, son petit ami lui a posé une question et le couple s'est marié.

Annonces