logo
La source:

Courbevoie: Un professeur de 67 ans décède, poignardé par un ancien étudiant du Pôle universitaire Léonard-de-Vinci

Guerry Naissant
05 déc. 2018
17:27
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Un professeur d’anglais de 66 ans a été poignardé à mort par un ancien étudiant devant le pôle universitaire Léonard-de-Vinci, dans les Hauts-de-Seine, ce mercredi 5 décembre 2018.

Annonces

A Courbevoie (Hauts-de-Seine), John, un professeur d’anglais du pôle Leonard-de-Vinci, âgé de 66 ans, a été la victime d'une attaque devant l’établissement. Les faits se sont déroulés aux alentours de midi.

L'ancien étudiant, d'origine pakistanaise né en 1981, qui est l'auteur de l'acte criminel, aurait porté plusieurs coups de couteau, notamment à la gorge de la victime, alors que cette dernière sortait de l’établissement pour prendre sa pause déjeuner.

Annonces

L'auteur présumé des faits, qui est âgé de 37 ans, a été interpellé, selon un rapport policier.

Source : Youtube / Pôle Universitaire Léonard de Vinci

Source : Youtube / Pôle Universitaire Léonard de Vinci

La raison de l'horrible assassinat

Annonces

Selon le Parisien, l'homme de 37 ans aurait été admis au pôle universitaire en 2016, pour ensuite se voir refuser la validation de son année scolaire et par conséquent se voir expulser de l’établissement en août 2017.

Source : Youtube / Pôle Universitaire Léonard de Vinci

Source : Youtube / Pôle Universitaire Léonard de Vinci

Annonces

John, la victime, enseignait depuis 20 ans à Léonard-de-Vinci. Le Parisien a également rapporté que, d’après la direction de la faculté privée, le sexagénaire d’origine irlandaise était « apprécié de tous ».

Annonces

La police judiciaire des Hauts-de-Seine est saisie de l'enquête. Le drame n'aurait aucun lien avec les manifestations étudiantes et lycéennes du jour.

“Elle est coupable de tous ses meurtres de jeunes filles”

Ce n'est pas le seul meurtre dont la raison soit aussi stupide. En effet, Michel Fourniret, accusé d’avoir assassiné plusieurs jeunes filles, a expliqué son acte.

Annonces

Ayant été entendu le mardi 13 novembre dernier devant la cour d’assises des Yvelines, afin d'être jugé sur le meurtre de Farida Hammiche, l’«ogre des Ardennes» de 76 ans a laissé entendre plusieurs révélations, sur la raison de ces meurtres, ainsi que sur ce qu’il pense de sa troisième épouse, Monique Olivier.

Pour se justifier de son odieux crime, il parle de lui à la troisième personne, et avança qu’il n’aurait jamais tué si sa femme avait été vierge au moment de leur mariage.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
info

AmoMama.fr ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d’automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d’aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d’éviter que quiconque ne soit blessé. AmoMama.fr s’élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d’abus, d’inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d’abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Articles connexes

Joachim de Araujo a perdu 25 kilos, sa famille et son travail, hanté par les souvenirs de sa fille décédée

18 février 2022

Une danseuse de 18 ans prive ses parents de son prix de 3 millions de dollars après qu'ils l'ont incitée à interrompre sa grossesse - Histoire du jour

07 mars 2022

La star de "Top Chef" Thomas Chisholm a été poignardée en plein Paris

19 mai 2022

Sophie Toscan du Plantier : En raison d'un procès inéquitable, le suspect ne peut être condamné en France à la demande de son fils

25 janvier 2022