logo
La source:

Les gilets jaunes ont perdu Denis, qui a été heurté par un camion: ils lui ont rendu un bel hommage

Quentin Autier
15 déc. 2018
03:54
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Les gilets jaunes décident de rendre hommage à Denis, l'homme qui a perdu la vie sur un point à Avignon.

Annonces

Ce jeudi 13 décembre, de nombreux hommages poignants ont été rendus à Denis sur les réseaux sociaux. Le jeune homme a en effet été percuté par un camion alors qu'il manifestait sur un rond-point près de la sortie d'une autoroute d'Avignon.

Le décès de ce père d'un enfant de trois mois âgé de seulement 23 ans a beaucoup touché tous les gilets jaunes et dans la vidéo mise en ligne sur la page Facebook du groupe, on peut voir qu'ils ont été nombreux à faire le déplacement afin de déposer des fleurs blanches sur le rond-point où il a perdu la vie.

Annonces

Toute la journée, les hommages déchirants sur les réseaux sociaux se sont succédés, toutes les personnes entendant l'histoire de Denis étant bouleversées.

Le chauffeur qui a causé la mort du jeune père de famille a rapidement été placé en garde à vue et d'après Caroline Armand, la vice-procureure d'Avignon, il serait de "nationalité polonaise".

Annonces

Cela est malheureusement la sixième personne qui perd la vie depuis le début du mouvement qui a pris une ampleur nationale.

C'est le 17 novembre qu'une victime a été faite pour la première fois, une manifestante qui est morte à Pont-de-Beauvoisin après qu'une automobiliste ait perdu son sang-froid à un barrage et l'ait percutée.

Annonces

Le 19 novembre, un homme à moto âgé de 37 ans est entré en collision avec une camionnette qui essayait de contourner un des barrages des "gilets jaunes" et l'accident lui a été fatal.

Dans la nuit du 1er au 2e décembre, un autre accident à eu lieu sur un barrage, un automobiliste percutant de plein fouet un camion qui avait été arrêté par les manifestants.

Annonces

La quatrième personne à avoir perdu la vie est une dame âgée de 80 ans qui a été blessée par une grenade lacrymogène lancée à Marseille. Elle a subit une opération le lendemain mais n'y a pas survécu.

Le 10 décembre, une autre femme est décédée, cette fois-ci âgée de 20 ans. Son véhicule a percuté là encore un camion qui était ralentit à cause d'un barrage situé un peu plus loin sous la route.

Ces morts poussent les gilets jaunes à continuer le mouvement malgré la fatigue et la lassitude. Et c'est en partie pour cela qu'ils n'écouteront pas les demandes de Christian Estrosi qui, suite aux tragiques incident de Strasbourg, les avait appelés à arrêter leurs actions.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

La mère du fils de Gaspard Ulliel parle du décès de l'acteur pour la première fois - elle aborde les rumeurs concernant la liaison de l’acteur

16 mai 2022

Le conducteur ivre qui a ôté la vie du fils de Yannick Alléno tenait à peine sur ses jambes - Il témoigne

12 mai 2022

Une pauvre femme achète une commode cassée au marché aux puces et une vieille enveloppe avec une photo à l'intérieur en est tombée - Histoire du jour

08 mai 2022

Une femme prend une balle pour le fils d'un inconnu, son père assiste aux funérailles et y rencontre neuf enfants en pleurs - Histoire du jour

08 mai 2022