Natasha St-Pier: Voici la terrible maladie dont souffre son fils Bixente

Natasha St-Pier donne naissance au petit Bixente. Malheureusement, l’enfant tombe malade et ses parents doivent faire un choix crucial.

Une situation que personne ne voudrait subir mais qu’ils ont, malheureusement, dû traverser. Natasha St-Pier et son mari Grégory Quillacq ont dû vivre une situation qu’aucun parent ne devrait endurer.

En effet, à peine 4 mois après son accouchement, la jeune chanteuse apprend que son petit Bixente doit subir une opération à coeur ouvert.

L’enfant est, malencontreusement, atteint d’une malformation cardiaque et de tétralogie de Fallot. A priori, l’opération est délicate et très risquée.

“Il pouvait s’en aller en paix”

LA JEUNE MAMAN CONFIE SON RESSENTI

A l’occasion de la promotion de son album “Thérèse de lisieux: aimer c’est tout donner”, Natasha St-Pier parle de ce calvaire, lors de son interview faite par le magazine Gala. La jeune femme est désemparée face à la situation.

«La nuit précédant l’opération de Bixente, je suis restée près de son lit, à l’hôpital Necker, et je l’ai remercié de m’avoir laissée être sa maman pendant ces quatre mois. Je lui ai dit qu’il pouvait s’en aller en paix, mais que s’il souhaitait rester à mes côtés, je serais la plus heureuse des mères»,

déclare-t-elle.

Fort heureusement, l’opération se passe sans incident. Le petit Bixente va bien. Il doit seulement faire une consultation annuelle chez un cardiologue hospitalier.

Décidément, le petit garçon porte très bien son prénom, qui veut dire “celui qui vainc”. Une bénédiction que la jeune maman n’attribue nullement à Dieu.

«Je ne me sens pas redevable envers Dieu de la survie de mon fils, même si j’ai ressenti le besoin de croire en quelque chose de plus fort que la médecine»,

explique-t-elle.

Une famille réunie assurément, grâce au progrès de la science et à la ténacité du petit Bixente à vouloir survivre. Cette inquiétude n’est désormais, plus qu’un lointain souvenir pour eux.

L’enfant se porte dorénavant à merveille et devrait déjà avoir soufflé ses 3 bougies cette année.

UNE VIE DE FAMILLE BIEN MOUVEMENTÉE

Au fil du temps, le petit garçon a gagné en vitalité et cela se ressent dans le quotidien de la famille.

Comme tous les enfants de son âge, Bixente dépense toute son énergie à jouer et à laisser traîner ses jouets partout dans la maison. Mais la jeune maman a trouvé un moyen assez particulier pour y remédier.