France 3 montre une fausse photo anti-Macron en direct, confesse plus tard "une erreur humaine"

Une photo modifiée par la rédaction de France 3 concernant Emmanuel Macron, a été montrée dans le 19/20. Selon la présentatrice Catherine Matausch, cette retouche était due à une erreur humaine.

Samedi soir, durant le 19/20 présenté par Catherine Matausch, a été diffusé un cliché d'un gilet jaune en train de brandir une enseigne ou était inscrit le nom du président Emmanuel Macron seulement.

Mais, la photo originale appartenant à l'AFP, lisait "Macron dégage". Une retouche qui a suscité beaucoup d'effervescence sur les réseaux sociaux, avec un afflux de commentaires et de messages accusant la chaine de manipulation et de censure.

Source : Twitter/ JT du WE de France 3 ‏

Source : Twitter/ JT du WE de France 3 ‏

Trucage de photo ?

Dans la photo qui a été diffusée par France 3, sont montrés des gilets jaunes debout sur la place de l’Opéra à Paris, sur un escalier, l'un d'entre eux brandissant une pancarte blanche avec l'inscription "Macron" face à des policiers à cheval donnant dos à l'objectif de la camera, durant la 5e journée de protestation qui a eu lieu samedi dernier.

Alors que sur la photo originale, signée par un photographe de l’AFP, le slogan "Macron dégage" est clairement inscrit sur l'écriteau. Signe probable que cette retouche a été effectuée pour enlever le mot "dégage".

Erreur humaine ?

Par conséquent, au lendemain de cet incident, Catherine Matausch a dû présenter des excuses aux téléspectateurs durant son journal télévisé au soir.

Source : Twitter/JT du WE de France 3

Source : Twitter/JT du WE de France 3

"Nous tenions à vous présenter nos excuses (...) nous vous devions cette explication au regard de la confiance que vous nous accordez", déclarait la journaliste quelques heures après que la chaîne ait posté sur son compte Twitter que cela découlait d'une "erreur humaine", et non d'une "volonté de masquer cette pancarte"

L'AFP a également contacté la direction de la communication de la chaine. Et cette dernière aurait affirmé que cette bévue est le fruit "d’une erreur et d’un manque de discernement" provenant d'un assistant a la réalisation du JT, confirmant à l'AFP qu'il "ne s’agit ni d’une censure, ni d’une volonté de dissimuler une quelque information".

La direction a également tenu à présenter ses excuses au photographe auteur de l’image retouchée.

Cette erreur est survenue seulement quelques heures après que France 3 Nouvelle-Aquitaine, ait été accusée sur le Web d'avoir censuré un direct, le samedi 17 novembre dernier, alors que la journaliste faisait le point sur les "CRS qui menacent les manifestants".

En outre, sur BFMTV jeudi soir, une édition spéciale sur la mort de Chérif Chekatt, le meurtrier de Strasbourg, a été diffusée. A l’arrière-plan, jouait I Shot the Sheriff de Bob Marley,  ce qui a occasionné l’indignation. Le lendemain, BFMTV a présenté ses excuses publiques.

Les postes connexes
Dec 19, 2018
Miss France 2019: les organisateurs se sont excusés auprès des candidates pour avoir divulgué leur intimité en direct
Macron Mar 18, 2019
Emmanuel Macron : Il décide d'écourter son séjour aux Pyrénées suite aux violences des Gilets jaunes
Macron Mar 25, 2019
Vacances au ski de Macron : les véritables détails de leur week-end sont dévoilés après une fausse photo "luxueuse"
Apr 19, 2019
Les Gilets jaunes ont hué Emmanuel Macron lors de sa visite nocturne au Puy-en-Velay (vidéo)