La source:

NPLP: Magali Ripoll commet une grave erreur qui aurait pu coûter au maestro Renaud sa victoire

Iana Legland
28 déc. 2018
17:39
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le Maestro Renaud a integré le top 5 du jeu de Nagui en seulement onze participations. Mais son parcours exceptionnel aurait pu se compliquer non pas à cause du "serial gaffeur" Fabien, mais de sa complice Magali Ripoll.

Annonces

Depuis l'exploit de Kévin qui est devenu le recordman de gains d'un jeu de France Télévisions en remportant la somme de 410 000 euros en 41 victoires cet été, aucun autre maestro ne s'était pas fait remarquer dans "N'oubliez pas les paroles", sauf le nouveau candidat belge.

Renaud, un enseignant de Couillet, section de la ville de Charleroi en Belgique, est l'actuel champion du karaoké géant animé par Nagui sur France 2.

Annonces

Mais son ascension a failli être gâchée par la célèbre choriste de l’émission Magali Ripoll qui n'a pas la langue dans sa poche quand elle entend des fausses notes.

Annonces

Ce mercredi 26 décembre, alors que Sébastien, le challenger de Renaud, chantait "Le Petit Gonzales", soutenu vocalement par la "choriste foldingo", cette dernière était tellement inspirée qu'elle a oublié de s'arrêter de chanter à l'endroit des fameux mots à trouver... donnant automatiquement la réponse au candidat !

Annonces

Une bourde qui n’est pas passée inaperçue pour Nagui. Après avoir demandé à Sébastien de remercier "la maison Magali et compagnie", l'animateur de France 2 a ironisé en faisant remarquer que la choriste "sera très mal à l'aise, si grâce à ces points (Sébastien) devient maestro".

Annonces

Mais c’est lors de l'épreuve la plus redoutée par Renaud "C'est la même chanson" sur un titre d'Eddy Mitchell que Sébastien s’inclinera face au maestro belge avec un score de 35 points contre 186 points.

Annonces

Interrogé sur la stratégie pour continuer à avancer dans le jeu, le désormais 4ème plus grand Maestro de "N'oubliez pas les paroles" a confié à Télé-Loisirs :

"La meilleure tactique, pour moi, est de ne rien calculer et de me laisser porter. En tout cas, dès que je le peux, entre les émissions, je continue de réviser."

Annonces