Un homme a accusé sa fille de 9 ans d'avoir assassiné sa femme pour éviter la prison

Un agent immobilier a assassiné sa femme pour l’héritage il y a près de dix ans et a voulu faire porter le chapeau à sa fille mineure.

Comme rapporté par le NY Post, le tribunal a appris cette semaine que trois ans après les faits il avait inventé des aveux pour faire accuser sa propre fille, âgée de 9 ans au moment des faits

Pour ce faire, Rod Covlin, 45 ans a fabriqué une fausse lettre d’aveu prétendument écrite sur smartphone par sa fille, alors âgée de 12 ans.

Dans la lettre, Covlin se présentait comme Anna et écrivait :

"Toutes ces années, j’ai été terriblement effrayée et coupable en repensant à la nuit où ma mère est morte J’ai menti. Elle n’a pas juste glissé. Ce jour-là, nous avons eu une dispute à propos de sa situation amoureuse… je me suis mise en colère et je l’ai poussée, mais ça ne pouvait pas être si violent !"

Il a ajouté que "Anna" ne voulait pas blesser sa mère. Quand sa mère est tombée, elle "a entendu un bruit terrible et l'eau a commencé à devenir rouge".

Anna n'avait que 9 ans lorsque Covlin a assassiné sa mère en lui brisant le cou. Il a ensuite mis en scène un accident, faisant croire à une noyade dans sa baignoire et laissant ses enfants la retrouver.

Le couple vivait un divorce difficile à l'époque et son épouse, Shele Danishefsky, a rencontré son avocat pour discuter de son testament.

Covlin n'est devenu suspect dans son meurtre que lorsque sa petite amie a alerté les autorités sur l'affaire.

Le tribunal a aussi découvert que Covlin aurait également eu l’intention de tuer ses propres parents en poussant sa fille à leur servir de la mort-aux-rats dans leur thé.

Il voulait aussi inculper son propre père pour avoir violé Anna et lui avait envoyé des instructions sur la façon de déchirer son hymen avec un concombre pour rendre sa version des faits plus crédible.

Heureusement, Anna n'a pas suivi son plan. Il souhaitait également vendre sa fille à l'âge de 14 ans afin de pouvoir contrôler son héritage.

Anna et son frère hériteront de leur argent quand ils auront 18 ans, mais Covlin a reçu une ordonnance du tribunal du comté de Westchester d'investir l'argent en leur nom.

Dans une affaire similaire, un père a tué son rival en lui tirant une balle dans la poitrine et a ordonné à son fils de prendre la culpabilité parce qu'il était trop jeune pour être poursuivi.

Juste après avoir tiré sur Lee Holt, âgé de 32 ans, il a remis l'arme à son fils, qui a ensuite été arrêté à l'école pour le meurtre présumé.

Les postes connexes
International Feb 19, 2019
Une fillette de 14 ans condamnée à 25 ans de prison pour avoir tué sa meilleure amie après une dispute lors d'une soirée pyjama
Actualités Feb 28, 2019
Salut, je suis Linda.... "J'ai été assassinée" : La police utilise l'histoire d'une fillette de 11 ans pour attraper son meurtrier
People Mar 12, 2019
Stéphanie de Monaco : comment elle a surmonté les accusations d'avoir assassiné sa mère quand elle avait 17 ans
Jan 16, 2019
Dure sentence pour la mère qui a tué son fils de 8 ans car elle pensait qu'il était gay