Le scandale autour de la tombe de Johnny Hallyday : L'office de tourisme de St-Barth annonce de fausses nouvelles

Un an après sa mort, l'Idole des jeunes est toujours source de polémique. Les fans de Johnny Hallyday était déçus par une annonce dans un magazine qui disait que le temps des visites sur la tombe de la rockstar était desormais limité. L'information a été vite démentie.

De son vivant, le rockeur avait souhaité être inhumé au cimetière de Lorient à Saint-Barthélémy. Chaque jour, la tombe de Johnny Hallyday reçoit toujours des visiteurs.

La sépulture du chanteur est même devenue un lieu de pèlerinage pour ses fans, et une destination à visiter pour les simples voyageurs.

Ce lundi 14 janvier, Le Figaro avait annoncé dans l'un de ses articles que les fans de la rockstar ne pouvaient plus rester sur la tombe de leur idole plus de 20 minutes.

«Curieux ou fans inconsolables, ils viennent parfois pour la journée de l'île de Saint-Martin voisine déposer bougies, fleurs et photos dans le cimetière aux croix blanches où chacun n'est autorisé à rester que 20 minutes sur la tombe de leur idole disparue le 5 décembre 2017»,

informe Le Figaro ce début de semaine.

DU FAKE NEWS

Les fans de Johnny étaient choqués d'apprendre cette nouvelle disposition. D'après Le Figaro, la décision vient de la mairie et de la direction du cimetière, pour ne pas perturber les autres enterrés près de la tombe de Johnny.

Le président du Tourisme de l'île de Saint-Barthélémy a vite réagi face à cette rumeur. Il a dénoncé la publication du Figaro comme étant un fake news.

«Je tenais à faire un rectificatif car cette information est erronée, le cimetière est accessible à tous librement, sans limitation de durée, dans le respect de ceux qui y reposent.

D’autant qu’il n’existe pas de Direction du cimetière de Lorient ni de mairie, Saint-Barthélemy étant une Collectivité d’Outre-Mer»  

explique-t-il dans le magazine Gala.

LA COLÈRE DES HABITANTS DE SAINT-BARTH ENVERS LES FANS DE JOHNNY

Depuis la mort de Johnny Hallyday, les habitants de l'île où il a été inhumé se sont plaints de la perturbation causée par les fans du chanteur.

À ce qu'il paraît, les fans marchent et pique-niquent sur les tombes. Les habitants de Saint-Barthélemy dénoncent ce comportement de non-respect envers les autres tombes.