Un gilet jaune de 47 ans qui était dans le coma pendant une semaine après avoir été gravement blessé s'est réveillé

Un gilet jaune bordelais qui avait été gravement blessé à la tête lors des manifestations du 12 janvier est finalement sorti du coma.

Âgé de 47 ans, ce pompier volontaire avait été blessé durant sa participation à l'acte IX des gilets jaunes et était descendu dans les rues de Bordeaux comme tellement d'autres. 

Malheureusement, Olivier B. n'a pas été aussi chanceux que la majeure partie des manifestants. Il a été terriblement blessé par ce qui pourrait être un tir de Flash-Ball et a dû être transporté de toute urgence au CHU de Bordeaux.

Il y a été immédiatement pris en charge par une équipe médicale et opéré pour soigner son hémorragie cérébrale. Devant la gravité de son état, les médecins avaient pris la décision de le placer dans un coma artificiel.

Il semblerait que depuis hier, son état se soit stabilisé et que ses jours ne soient plus comptés mais cela ne veut pas dire qu'il n'aura pas de séquelles. On ne sait actuellement pas quelle est l'étendue des dégâts causés par sa blessure.

C'est sa femme, Cindy B. qui a annoncé qu'il avait repris connaissance en partageant un message plein d'espoir sur Facebook: "Un jour, un progrès ! Il est réveillé, a commencé à manger (compote) et plus de fièvre ! Il commence à parler, même si ce n’est pas très clair encore et m’a dit vouloir rentrer à la maison ! Son côté gauche se réveille doucement à part le visage mais au vu des progrès et changements depuis hier, tout le monde est confiant."

Devant la gravité de la blessure de son mari, Cindy a cependant décidé de faire appel à un avocat et une enquête a été ouverte par la préfecture et le parquet de Bordeaux.

L'ESCALADE DE LA VIOLENCE

Malheureusement, les manifestations des Gilets Jaunes déclenchent de plus en plus de violence. En effet, les forces de l'ordre peinent à empêcher les casseurs d'agir et elles se servent de moyen de plus en plus dangereux.

Un homme a d'ailleurs récemment perdu un oeil dans l'une de ces manifestations et d'après son témoignage poignant, il aurait très bien pu perdre la vie!