Gilets jaunes: Olivier Besancenot se joint à "la grève générale illimitée" le 5 février

Olivier Besancenot, membre du NPA, a indiqué qu'il se joignait à l'appel d'Éric Drouet à une grève générale illimitée à partir du 5 février, sur BFMTV et RMC ce mercredi matin.

Vendredi dernier, les unions départementales CGT formées par une trentaine de syndicats ont adopté l'appel à une grève générale à compter du 5 février prochain, dans tous les secteurs, sur tout le territoire Français.

Entre autres, elles ont aussi repris les thématiques d'une meilleure répartition des richesses dans leur adoption d'une déclaration commune.

Source : Youtube/RMC

Source : Youtube/RMC

"Je me joins à cet appel"

Les représentants des syndicats CGT ont reçu l'invitation à manifester leurs soutiens à la grève "partout où nous sommes représentés", en organisant des soupes populaires, en faisant signer des pétitions, en s'exprimant et en prenant la parole, d'après ce qu'a souligné David Gistau.

Ce dernier se positionne aussi de manière ferme et claire également quant à la participation au grand débat national qu'il perçoit comme fermé et orienté.

"Nous ne pouvons pas nous exprimer dans un débat où les questions fermées nous amèneront à des reculs sociaux", continue-t-il.

Olivier Besancenot favorable à l'appel

Ce mercredi matin, Olivier Besancenot, membre du Nouveau Parti Anticapitaliste était l'invité de Bourdin Direct sur BFMTV et RMC. Ce dernier a clairement souligné qu'il comptait se "joindre" à un appel d'Eric Drouet, le visage des gilets jaunes, dans lequel il invite à transformer en "grève générale illimitée" cette journée de mobilisation de la CGT du 5 février.

Source : Youtube/RMC

Source : Youtube/RMC

"Il y a eu de nouveaux appels à faire en sorte que le 5 février devienne une journée de grève générale, je me joins à cet appel", a précisé Olivier Besancenot au micro de BFMTV et RMC.

Selon lui, c'est une bonne idée, car pour être efficace, les manifestants ont "besoin d'une mobilisation claire contre la répression, pour les salaires et la répartition des richesses", donc une augmentation en nombre est jugée nécessaire.

Le membre du NPA a tenu à préciser aussi le fait qu'il soit favorable au retrait des lanceurs de balles de défense (LBD). Les cas de blessures graves perpétrées par ces derniers durant les manifestations ont d'ailleurs été particulièrement déplorés depuis le début du mouvement des gilets jaunes.

"Je suis pour retirer les LBD et les grenades de désencerclement des dotations des forces de l'ordre dans ce qu'on appelle honteusement les opérations de maintien de l'ordre", a conclu Olivier Besancenot.

Les postes connexes
Gilets jaunes Feb 28, 2019
Les Gilets jaunes sont menacés par la police, après avoir refusé d'enlever leur Tour Eiffel dans le Var
Dec 21, 2018
"Gilets jaunes": Le gouvernement propose une somme surprenante en guise de prime à la police
Jan 03, 2019
"Réunion d'urgence": La CGT et la FO appellent les camionneurs à la grève à partir de dimanche soir
Dec 14, 2018
Benjamin Griveaux a fait une gaffe dans la discussion sur gilets jaunes, se méprenant sur un d'eux