Mort des saisonniers de Courchevel : les parents d'Ambre, 24 ans, font appel à Facebook

Ce dimanche 20 janvier, l'incendie d'un immeuble au centre Courchevel a fait deux morts et quatres blessés graves. Les parents d'une victime font appel à témoins.

Dans la nuit du 19 au 20 janvier, un immeuble de Courchevel 1850 a pris feu, l'incendie a été signalé à l'aube du dimanche.

Le bâtiment accueillait des saisonniers. Plus de 21 personnes ont été légèrement blessées et des témoins traumatisés, deux personnes sont décédées et quatre autres sont gravement blessées.

L'immeuble incendié appartient au Groupe Tournier, qui détient plusieurs hôtels et restaurants, et emploie au total 500 travailleurs saisonniers sur la station Tarentaise.

L'hôtel date en effet des années 70, et lors de l'incident, les chambres hébergeaient plusieurs employés du groupe qui travaillent l'hiver.

Pour les parents d'une victime de l'incendie, Ambre, le bâtiment n'était pas aux normes. Ainsi, ils font appels aux saisonniers du bâtiment pour témoigner sur l'état défectueux de l'immeuble.

UN IMMEUBLE MENAÇANT RUINE

Ambre est l'une des victimes gravement blessées lors de l'incendie. La jeune fille de 24 ans, originaire de Gard, exerçait des petits boulots saisonniers, et logeait dans l'immeuble de centre Courchevel ce soir là.

Pour échapper au feu, la cavalière semi-professionnelle a dû sauter du troisième étage du bâtiment. En tombant sur le bitume, elle s'est terriblement blessée.

La victime a été évacuée à l'hôpital Nord de Grenoble où elle a subi une opération qui avait duré quatre heures de temps.

Sa moelle épinière a été touchée, son thorax et ses deux vertèbres sont fracturés, en plus de plusieurs brûlures. Et le pire, c'est que ses membres inférieurs ne répondent plus.

"Elle ne pourra plus monter à cheval, c'est fini! Et peut-être plus jamais marcher. Psychologiquement, Ambre est détruite. Elle ne fait que pleurer"

raconte son père attristé.

Pour les parents de la jeune fille, le bâtiment n'était pas en état d'être habité, une raison qui avait compliqué le sauvetage des personnes qui se trouvaient à l'intérieur lors de l'incendie.

Ainsi, ils lancent un appel sur Facebook, à tous les actuels ou anciens saisonniers pour témoigner de l'état déplorable dans le quel se trouvait l'immeuble.

"Nous recherchons activement les témoignages(...) pouvant aider à prouver que le bâtiment était vétuste, que les équipements de sécurité n'étaient pas aux normes, les détecteurs de fumée absents, les extincteurs non fonctionnels, et les issues de secours verrouillées.

Si ces équipements avaient été fonctionnels, l'évacuation aurait pu se faire, laissant une chance aux victimes."

Le maire de Courchevel, Philippe Mugnier a expliqué qu'en 2018, un permis de construire avait été déposé. Mais l'enquête est entre les mains du parquet d'Albertville.

UN AUTRE CAS D'INCENDIE

Cet incident nous rappel l'incendie qui avait eu lieu à Aubervilliers l'année dernière. Une mère et ses trois enfants y ont laissé leurs vies.

Malheureusement, les pompiers arrivent trop tard et ne découvrent que des corps déjà carbonisés.

Les postes connexes
Feb 06, 2019
Incendie à Paris : 8 morts et 31 blessés - une femme de 41 ans est arrêtée (Vidéo)
Feb 11, 2019
Une femme enceinte et un enfant sont morts dans un incendie à Lyon : Un voisin terrifié témoigne
Feb 06, 2019
"J’avais une main sur la corde et je tenais mon chat": une survivante de l’incendie de Paris en parle
Feb 11, 2019
L'incendie à Bailleul: un homme de 38 ans a brûlé vif dans son appartement