Les 'Foulards rouges' : Un appel à une "marche républicaine des libertés" dimanche prochain

La vague de violence qui semble suivre de près les manifestations des gilets jaunes a forcément créé le «ras-le-bol». Dans la concrétisation de ce dernier, les foulards rouges se sont levés et appellent à une "marche républicaine des libertés", pour dimanche prochain. C’est une initiative venant des citoyens qui vient diviser au sein même de LaREM.

Cette fois, ce sont les foulards rouges qui se révoltent et entrent en action en appelant même à la manifestation pour ce dimanche.

C’est à Paris que cela se passe et le but étant d’inviter à la fin des blocages et à la fin des violences des gilets jaunes. Bien entendu, ce mouvement aspire à appeler et à mobiliser la majorité silencieuse qui se terre chez elle depuis dix semaines maintenant.

C’est Laurent Soulié qui explique à BMFTV cette initiative de la «marche républicaine des libertés». D’après cet ingénieur toulousain, son but est de protéger la démocratie et les institutions.

En outre, un autre manifestant avait affirmé que ce mouvement était

"ni pro-Macron, ni anti-gilets jaunes. Ce qu’on demande c’est qu’ils cessent leurs manifestations qui dégénèrent systématiquement chaque samedi".

UN MOUVEMENT CONTRE LES DÉRIVES DES GILETS JAUNES

"La colère a été entendue, les revendications étaient légitimes, mais nous dénonçons la forme, les violences systématiques, la haine contre les élus, les journalistes. Aujourd'hui, on n'est plus dans une contestation sociale"

avait affirmé Laurent Soulié lors d’un point de presse.

Les foulards rouges soulignent véritablement le fait que cet appel dépasse toute appréhension politique.

Contrairement aux gilets jaunes, les foulards rouges sont nés sur les réseaux sociaux afin de dénoncer les dérives générées par les blocages et les manifestations.

En outre, une page a été mise en ligne: «Stop. Maintenant ça suffit» qui a, bien entendu, été suivie par l’appel à la "marche républicaine de soutien à Emmanuel Macron".

Ce sont les administrateurs de ces deux pages qui se sont alliés pour mettre en place le rassemblement officiel ce dimanche à Paris, sur la place de la République.

Si l’action des foulards rouges est claire, rappelons tout de même le début de ce mouvement qui lutte contre les gilets jaunes.