Agnès Soral, en larmes, parle d'une période de 'burnout' qui a commencé à cause de son frère

L'actrice Agnès Soral s'est confiée avec franchise et émotion sur son frère Alain Soral qui a été condamné à la prison.

C'est à la radio dans l'émission "Show De Luxe" que la soeur de l'homme politique à la triste réputation s'est exprimée et elle a été submergée par l'émotion en évoquant ce sujet extrêmement difficile.

Un sujet qu'elle a évité d'aborder ces derniers mois et dont elle a enfin accepté de parler au micro de Jordan De Luxe. C'est à un an de prison que l'essayiste d'extrême-droite a été condamné suite à des injures et une provocation à la haine raciale.

Une situation très difficile à vivre pour sa soeur, comédienne, qui a vécu un véritable burnout suite au changement de comportement de son frère. En effet, le voir devenir ainsi a été très difficile pour elle qui lui portait beaucoup d'affection.

"À l'époque où je faisais mon one-woman show, j'écrivais, je m'occupais de quelqu'un qui était malade, c'était très intense comme vie, il y avait des soucis avec mon frère, des choses qui me marquaient, j'ai ripé, j'ai perdu ma joie de vivre"

Ce n'est cependant pas pour se plaindre qu'Agnès raconte cela mais simplement par honnêteté. Elle sait que la situation dépasse sa seule personne: "Le plus grave c'est le sujet. Moi, à la limite, je meurs, on s'en fout, à la limite si je suis la personne sacrifiée, je fais autre chose".

Aujourd'hui, elle n'a plus de contacts avec son frère car non content d'avoir adopté un mode de pensée de plus en plus radical, Alain Soral a coupé les ponts avec sa famille. Une situation que regrette amèrement Agnès: "C'est lui qui a choisi de ne plus nous côtoyer (...) peut-être que je l'aurais empêché d'aller dans cette direction".

Retenant difficilement ses larmes, elle a parlé de la fin de sa relation avec son frère. Ce n'est "pas une mort, dans le sens où il est vivant mais c'est quelque chose que je trouve très difficile. C'est difficile d'arrêter d'aimer quelqu'un. Je ne le reconnais pas, il a l'air envahi par une espèce de nervosité. C'était le mec le plus drôle que j'ai côtoyé dans ma vie à la base".

Des déclarations poignantes qui laissent comprendre que parfois, la famille de ces hommes emplis de haine sont les premières à souffrir de leur comportement.

UNE VIE DIFFICILE

Au cours de l'émission, Agnès Soral a aussi parlé de son rôle de mère qu'elle a eu du mal à assumer avec son métier d'actrice. En effet, être comédien demande énormément de temps et d'investissement, du temps qu'elle ne pouvait donc pas passer auprès de ses enfants.

Elle a fait de son mieux pour s'occuper d'eux bien qu'ils lui reprochent de ne jamais être là mais aujourd'hui, elle regrette un peu car malgré tous ses efforts, ils n'ont pas été satisfaits.

Les postes connexes
Mar 20, 2019
Au bord des larmes, Nolwenn Leroy a parlé de la disparition de son ami proche
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
Feb 08, 2019
Alain-Fabien Delon parle des difficultés auxquelles il a dû faire face quand son père a arrêté de l'aider
Feb 08, 2019
Cécile Duflot: l'ancienne ministre les larmes aux yeux partage des souvenirs traumatisants au tribunal