Brigitte Macron, taclée par les gilets jaunes, est protégée par son entourage qui dément que ces habits coûteux ne lui appartiennent pas

José Augustin
03 févr. 2019
21:34
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

"C'est un prêt" : l'entourage de Brigitte Macron a mis les choses au clair sur la polémique concernant son look.

Annonces

Peu importe l’endroit où se rendent Emmanuel et Brigitte Macron, le couple présidentiel français semble toujours faire parler de lui.

Mais cette fois-ci, c’était surtout la Première dame qui était au centre de la discussion.

Autrefois, lorsqu’on parlait de l’Egypte, il était question de pyramides, de pharaons, de sphinx ou encore de momies, dorénavant, on y ajoutera les baskets reflet or de Brigitte Macron.

Annonces

En effet, lors de leur visite officielle en Egypte, ce 27 janvier, la Première dame a marqué les esprits avec son look, qui, si l’on peut dire a volé la vedette aux monuments présents sur les lieux.

Elle était habillée d’un costume gris très élégant et des baskets Louis Vuitton reflet or.

Notons juste que ces “baskets” coûteraient dans les environs de 600 euros.

Annonces

Un prix qui semble être resté en travers de la gorge des gilets jaunes.

"Pour Madame Macron, comme pour son mari, rien n'est trop beau, rien n'est trop haut avec nos impôts",

dénonce l'un d'eux.

Les commentaires se sont déchaînés sur les réseaux sociaux. Certaines personnes ont même dénoncé le fait que Brigitte Macron n’avait aucune considération pour les Français en ayant osé acheter ces chaussures.

Annonces

Face à la situation, l’entourage de la Première dame a tenu à s'expliquer sur les micros de France Info :

"Ce sont des chaussures prêtées. Les vêtements n'appartiennent pas à Brigitte Macron. C'est le système que nous avons mis en place pour que cela ne coûte rien à l'Etat et pour mettre en valeur les créateurs français."

Ces mêmes personnes ont également tenu à rappeler que la Première dame n'avait "aucun frais de représentation". Le modèle porté par Brigitte Macron ne figurerait même pas parmi ceux commercialisés par la marque.

Annonces

PAS À SON PREMIER ESSAI

Rappelons tout de même que ce n’est pas la première fois que la femme du président crée la polémique avec ses goûts vestimentaires. En effet, lors de la visite du couple présidentiel en Belgique, Brigitte Macron avait fait parler d’elle à cause d’un détail bien particulier présent sur sa tenue.

Annonces