Véronique, la mère d'un djihadiste : "Il paiera sa dette en France et je vais récupérer mes petits"

Quentin Le Brun va sûrement faire partie des 130 djihadistes ressortissants français qui seront bientôt rapatriés. Sa mère est impatiente de revoir son fils et ses petits-enfants.

Véronique Le Brun vit depuis longtemps à Labastide-Rouairoux, à une vingtaine de kilomètres de Mazamet dans le sud du Tarn.

La mère de famille occupe un poste dans l’éducation nationale à quelques kilomètres de chez elle.

Elle avait une merveilleuse vie aux côtés de ses enfants et de son mari, Jacques Le Brun.

Mais en 2013, cette vie harmonieuse a pris fin quand son fils, Quentin Le Brun, a décidé de partir en Syrie. Un an après ce départ, elle a découvert son fils parmi Daesh.

LE RETOUR ÉVENTUEL DE QUENTIN EN FRANCE

Le fils de Véronique est devenu un propagandiste de Daesh, sous le nom de Abou Ossama al-Faranci.

Dans cette vidéo, le jeune homme évoquait des propos violents envers le peuple français. Le nouveau Quentin se tenait aux côtés de quelques djihadistes originaires de France en train de brûler son passeport.

"Il paiera sa dette en France et je vais récupérer mes petits"

Le père de Quentin, Jacques Le Brun, de son côté a dit que son fils n’était pas un terroriste.

Une centaine de djihadistes français devraient en effet être rapatriés en France prochainement, et Quentin Le Brun sera peut-être parmi eux. Sa mère est impatiente de retrouver son fils et aussi ses quatres petits enfants.

"Il me tarde de serrer mon fils dans mes bras. Que ma vie reprenne. Elle s’est arrêtée il y a cinq ans. Après, même s’il va en prison, j’ai espoir de récupérer mes petits-enfants. Il accepte les conséquences. Il a été surpris, il voulait revenir, mais il ne pouvait pas. Il était bloqué. Les déserteurs là-bas, on leur coupe la tête.",

a expliqué Véronique Le Brun.

Elle va enfin pouvoir retrouver son fils après ces 5 ans de séparation. Malgré la distance et la complexité de la situation où se trouvait Quentin, la mère et le fils n’ont jamais coupé le lien. Son fils était tout le temps sous surveillance.

"Ils vont voir Papi et Mamie en vrai. Parce qu’ils ne nous ont vu qu’en photos. Je vais récupérer mes petits.

Je pense qu’ils vont les garder un peu à l’hôpital à cause du plan psychologique et parce qu’ils n’ont pas assez mangé. Mais j’espère qu’ils vont nous les donner ensuite. Et puis Tonton, Tatie, les cousines : tout le monde les attend.",

a raconté la mère de Quentin à propos de ses petits-enfants.

Véronique et son époux, Jacques, ont déjà acheté des jouets pour leurs quatres petits enfants. En effet, Quentin a pu fonder une famille. Il a deux filles de 2 et 3 ans, et deux garçons de 6 et 5 ans.

Le couple espère avoir la garde des enfants, car leur fils va sûrement purger des peines en prison.

UN ATTENTAT EN LIAISON AVEC DAESH

Les parents de Quentin sont tellement ravis de ce probable retour de leur fils, mais l’on se demande si le peuple français sera aussi content de ce programme de rapatriement.

Après plusieurs attentats terroristes en France, plusieurs personnes vivent dans la terreur. L’année dernière, un attentat a pu être évité de justesse pendant le mouvement Gilets jaunes. Des hommes appartenant à un groupe de terroriste en liaison avec Daesh ont été arrêtés.

Les postes connexes
Actu France Mar 16, 2019
"Je suis très inquiète" : Cette grand-mère est au bord des larmes, elle  réclame le rapatriement de ces 3 petits-enfants de Syrie
Actu France Apr 01, 2019
La mère qui a perdu sa fille en Syrie supplie Emmanuel Macron de lui rendre son petit fils
Actu France Mar 17, 2019
Syrie : les cinq enfants de djihadistes rapatriés en France, qui sont-ils ?
Actu France Mar 12, 2019
Le bébé d'une jeune mère musulmane qui n'a pas pu retourner en Grande-Bretagne depuis la Syrie est mort d'une pneumonie