logo

Une jeune fille de 13 ans qui a été retrouvée pendue était 'forcée de laver chaque casserole à la maison'

Quentin Autier
07 févr. 2019
10:10

Malgré les nombreux signes avant-coureurs de la situation dans laquelle se trouvait la jeune fille, les services sociaux n’ont pas réussi à la protéger des abus qu’elle a subis.

Annonces

À l'école où Amber Peat étudiait, ils ont remarqué beaucoup de choses alarmantes, mais les mécanismes de protection des enfants ont échoué. Amber a été retrouvée pendue derrière des buissons après s'être enfuie de sa maison après une dispute avec ses parents au sujet des corvées qu'ils lui avaient imposées.

Le directeur adjoint de l'école a signalé ces signes d'alerte au centre local de protection de l'enfance MASH (centre de sauvegarde multi-agences) du comté de Nottingham. Les professeurs d'Amber ont commencé à s'inquiéter après l'avoir entendue dire qu'elle était obligée de laver chaque casserolle et chaque poëlle de sa maison.

Karen Green, directrice adjointe, a déclaré lors d'une audition à propos de l'affaire que la famille d'Amber déménageait beaucoup et que chaque fois qu'elle commençait à attirer l'attention des travailleurs sociaux, elle déménageait à nouveau.

Lorsqu'elle a parlé d'Amber à MASH pour la première fois, elle a déclaré: "Sa situation semble alarmante, elle ne va pas bien, mon instinct me dit que quelque chose ne va pas, mais je ne sais pas ce que c'est".

Annonces

La professeur a ajouté qu'Amber avait mentionné un "grand secret" à la maison, dont elle n'avait pas la permission de discuter. Le secret s’est avéré être la sentence d’emprisonnement de son beau-père pour fraude au Trésor et le fait qu’elle a été soumise à la peine de faire la vaisselle.

En 2014, Daniel Peat a été emprisonné pendant 16 mois pour une fraude fiscale de 120 000 £. Peat et un complice ont admis avoir introduit des demandes de remboursement frauduleuses d'un montant supérieur à 200 000 £. Peat aurait été l'instigateur de la fraude, gagnant plus de 78 000 £ dans le processus.

Les autorités ont été contactées à deux reprises pour le cas d’Amber, mais n’ont jamais réussi à atteindre le seuil requis pour engager une procédure formelle de travail social, ce qui a conduit l’expert légiste responsable du dossier, Laurinda Bower, à remettre en question le fonctionnement du système. Le corps d'Amber a été découvert en juin 2015, trois jours après qu'elle ait quitté son domicile à Mansfield.

Annonces

L'enquête sur sa mort a permis de déterminer que ses parents avaient attendu près de huit heures avant de signaler sa disparition, tôt le matin. Bower a confirmé qu'il y avait eu deux appels de l'école Queen Elizabeth, où Amber étudiait, à MASH, avant la tragédie. L'un était en septembre 2014 et l'autre six mois plus tard.

Dans les deux cas, un employé a pris les données des appelants (un employé clé de l'école, puis de la directrice adjointe) et a transmis le dossier à un travailleur social qualifié. Mais l'affaire n'a pas atteint le "seuil" requis pour une intervention formelle des services sociaux.

Annonces

Le deuxième appel que MASH a reçu en mars 2015, deux mois avant le décès d'Amber, était passé par Sharon Clay, une employée de l'école. Elle a rapporté que Amber avait des pantalons qui n'étaient pas à sa taille.

Elle a également été contrainte d'utiliser un sac en plastique bon marché pour transporter ses affaires. Clay a ajouté qu'elle pensait qu'Amber avait été "abusée émotionnellement" par son beau-père, qui l'avait obligée à laver le sol de la maison à minuit.

Annonces

Cependant, l'inquiétude de l'enseignante n'était pas suffisante pour impliquer les services sociaux et, malheureusement, la jeune fille de 13 ans a été retrouvée pendue. Les premiers rapports ont révélé au public que la jeune fille avait peur de rentrer chez elle après avoir perdu la ceinture de son manteau.

La professeure Joanne Holland a commenté qu’une fois, elle avait dû appeler la mère d’Amber parce qu’elle avait très peur de rentrer chez elle. "Elle était inquiète de rentrer chez elle car elle avait perdu la ceinture de son manteau", a déclaré Holland à Nottinghamshire Coroner Court.

Annonces
Annonces
Articles connexes

Mon mari m'a trompée, puis sa petite amie enceinte m'a appelée et m'a dit : "Nous avons réussi"

21 mars 2024

Ma tante m'a insultée après que j'ai fait de mon mieux pour l'aider à organiser son mariage - Ai-je eu tort de lui donner une leçon ?

31 mai 2024

La trahison de mon fils a eu l'effet d'un coup de couteau planté dans mon dos

15 mars 2024

Bernard Pivot a bénéficié du soutien indéfectible de son ex-femme, rencontrée sur les bancs de l'école de journalisme - Zoom sur Monique Dupuis

07 mai 2024

Une femme a entretenu pendant des années une relation avec un policier en civil chargé de l'espionner - “C'est comme si une explosion s'était produite”

24 février 2024

Une fillette texane de 11 ans retrouvée morte - Son père s'exprime enfin après l'inculpation de son ami pour ce meurtre

12 mars 2024

J'ai découvert que mon meilleur ami depuis presque 10 ans était un acteur engagé par ma famille

04 avril 2024

Le cadeau de ma belle-mère pour mon 15e anniversaire a brisé ma vie en mille morceaux

19 mars 2024

Ma fille prenait toujours un sac à dos extrêmement lourd pour aller à l'école - J'ai compris pourquoi lorsque j'ai enfin rencontré son chauffeur de bus

07 mai 2024

Un frère met sa petite sœur à la porte après la mort de leurs parents, le karma le frappe durement - Histoire du jour

15 avril 2024

Un homme apprend qu'il a été dans le coma pendant 12 ans et découvre plus tard qu'il s'agissait d'une ruse planifiée par sa femme — Histoire du jour

30 mai 2024

Des collègues se moquent de la mère célibataire d'un garçon et apprennent qu'elle n'est pas sa mère biologique - Histoire du jour

22 février 2024

Une orpheline réunit un chien perdu avec son propriétaire, ce qui lui permet de créer une famille - Histoire du jour

17 juin 2024

Une fillette de 7 ans a fait peur à sa mère parce qu'elle connaissait son secret

19 avril 2024