La mère vidait le sang de son bébé chaque semaine pendant 5 ans pour le rendre délibérément malade

Un tribunal Danois a condamné une femme de 36 ans à quatre ans de prison pour avoir, à plusieurs reprises, vidé le sang de son fils afin de lui faire croire qu'il était malade.

Le tribunal de Herning, dans l'ouest du Danemark, a affirmé que la femme, une infirmière formée, a effectué 110 pontages avec un cathéter à l'enfant jusqu'à ses six ans, en s'assurant que tout puisse être découvert.

Elle a dit aux médecins de l'hôpital que son faible taux sanguin était dû à une maladie rare de la moelle osseuse.

Le tribunal a déclaré, jeudi, que les médecins ont soupçonné et alerté la police. Ils l'ont filmée en secret et ont obtenu des images du moment où elle prélevait du sang de son petit avec des aiguilles.

Bébé qui pleure  | Photo : Shutterstock

Bébé qui pleure | Photo : Shutterstock

Selon un rapport psychiatrique ordonné par la cour, elle souffre du syndrome de Münchhausen par procuration, un état mental dans lequel des soignants rendent un enfant malade pour attirer l'attention.

Toutefois, la femme risque jusqu'à quatre ans de prison, sans droit à un procès, comme c'est le cas pour les personnes atteintes de troubles mentaux.

Cette décision s'explique par le fait que le système judiciaire considère les personnes atteintes du syndrome de Münchhausen comme étant aptes à subir un procès ordinaire.

Une infirmière avec une seringue  | Photo : Shutterstock

Une infirmière avec une seringue | Photo : Shutterstock

Elle a été reconnue coupable d'une violence particulièrement dangereuse et brutale en vertu de l'article 245 du Code pénal. Heureusement, l'enfant qui vit maintenant avec son père est en bonne santé.

Selon Medline Plus, les soignants qui ont le syndrome de Münchhausen par procuration travaillent souvent dans les soins médicaux et en savent beaucoup à ce sujet.

Bébé qui pleure  | Photo : Shutterstock

Bébé qui pleure | Photo : Shutterstock

Ils peuvent décrire les symptômes d'un enfant dans les moindres détails, d'un point de vue médical.

Ils aiment être très impliqués avec l'équipe de soins et sont appréciés pour les soins qu'ils donnent aux enfants.

Ils semblent dévoués à l'enfant. Il est donc difficile pour les professionnels de la santé d'établir un diagnostic de syndrome de Münchhausen par procuration.

L'histoire des personnes atteintes de ce syndrome n'est pas toujours découverte à temps, ce qui peut aboutir à des tragédies graves.

C'est le cas d'une jeune fille de 26 ans qui a découvert que sa mère lui avait fait croire qu'elle était gravement malade toute sa vie. Alors elle a décidé de la tuer.

Gypsy dit qu'elle a passé la majeure partie de son enfance convaincue, par sa mère, qu'elle souffrait de diverses maladies, dont la dystrophie musculaire, l'asthme et la leucémie, et qu'elle devait se déplacer en fauteuil roulant.

ⓘ Les informations délivrées dans cet article ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel. Tout le contenu, y compris le texte et les images contenues sur, ou disponibles à travers ce AMOMAMA.FR sont fournis à titre informatif. Le AMOMAMA.FR ne saurait être tenu responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations à la suite de la lecture de cet article. Avant de commencer un traitement quelconque, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé.

Les postes connexes
Santé Apr 01, 2019
Un enfant de 2 ans atteint d'une maladie cérébrale rare est dans un état critique après avoir contracté la grippe
Parentalité Apr 09, 2019
Cette mère de deux enfants raconte à quel point elle était dévastée quand le médecin a supposé qu'elle devait mettre fin à la vie de son enfant
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
Mar 14, 2019
Une mystérieuse maladie fait parler et agir une petite fille de 10 ans comme un bébé