Emilie, 15 ans, lance un appel émouvant pour sauver ses parents d'une dette de 400.000 € grâce à une collecte de fonds

À 15 ans, Émilie a envoyé un signal de détresse via les réseaux sociaux pour sauver ses parents d'un surendettement.

Émilie, jeune élève de seconde, fille d'agriculteurs, a voulu aider ses parents en difficulté en lançant une cagnotte pour récolter des dons.

La famille de cinq personnes qui gagnait sa vie de l'agriculture, nageait dans un amas de dette de 400000 euros. Cela est dû à la mise aux normes obligatoires de la salle d'abattage qui a engendré beaucoup d'investissements.

"Cela nous a coûté 100 000 euros",

a confié le père de famille.

Tout avait bousculé à partir de ce jour-là. La famille risquait donc de perdre la maison à cause de ses dettes.

Comme si cela ne suffisait pas, la grippe aviaire a aussi joué son rôle en passant par la région où cette famille vivait.

Au devant d'une telle situation, Émilie a eu l'idée de créer une cagnotte afin d'essayer de sauver sa famille de l'endettement. Cette lycéenne est devenue donc "l'ange gardien" de ses parents.

UNE BONNE INITIATIVE VENANT D'UNE ADOLESCENTE

Pour les aider à s'en sortir, elle a créé sur internet une cagnotte intitulée : "Une famille au bord de la rue". Elle appelait au secours.

"Je m'appelle Émilie, j'ai 15 ans et j'ai besoin de vous écrire par rapport à un sujet qui me tiens à cœur : ma famille. J'ai envie de l'aider car je ne supporte plus de la voir comme cela. Triste, toujours de mauvaise humeur et parfois même en dépression. Nous avons tout essayé, et maintenant je vous trouve",

a-t-elle d'abord dit, avant d'enchainer par : 

"J'espère vraiment que vous puissiez nous aider car moi je ne sait plus du tout quoi faire, en tout cas sachez que les personnes qui nous aideront je ne les remercirait jamais assez. Vraiment du fond de mon coeur et de celui de ma famille MERCI".

LA RÉACTION DES INTERNAUTES

Ces messages émouvants avec quelques fautes ont touché la sensibilité des internautes. Cette jeune fille, désespérée, manifestait sa bonté d'âme à travers ces quelques phrases. Les dons et messages de soutien se  sont multipliés. L'un d'entre eux a écrit ceci dans le fil des commentaires :

"Bravo Émilie, tu as une bonne réaction face aux difficultés, il faut se battre jusqu'au bout, tes parents sont sûrement fiers de toi et tu peux être fière d'eux. Même s'ils ont fait peut-être de mauvais choix, c'est le système qui conduit à cette situation... Je suis travailleur indépendant, mes filles non plus ne partent pas en vacances mais l'essentiel de la vie n'est pas là... Bon courage !" 

En deux jours, la cagnotte avait porté des fruits et a atteint les 24 000 euros.

LA TRISTE VIE DES AGRICULTEURS

Émilie a témoigné d'une triste réalité. Celle de milliers d'agriculteurs et d'exploitants agricoles qui ne parviendraient pas à vivre décemment du fruit de leur travail alors qu'ils y consacrent tout leur temps, se privant le plus souvent de loisirs et de temps libre.

En effet, elle vivait au quotidien des mauvaises récoltes, des investissements obligatoires qui portaient atteinte à leurs finances et leurs conditions de vie difficiles.

"On a essayé de tout faire pour rembourser les emprunts, payer les factures, vivre à 5 avec seulement 800 euros par mois, etc... Mais on n’y est pas arrivé."

Cette lycéenne a avoué que la chose la plus importante de sa vie était sa famille et qu'elle était prête à se battre pour elle.

"Pour moi, mon plus beau cadeau c'est vous et sachez que même si je n'ai pas de vacances depuis 9 ans, que je n'ai pas les derniers vêtements à la mode et que la vie n'est pas facile tous les jours, je suis heureuse car j'ai la meilleure famille du monde entier même si elle ne se compose que de 5 personnes plus 2 mes grands parents paternelle",

confessait-elle.

Plus de 1600 personnes ont déjà participé, donnant à cette heure, plus de 59 000 euros. 

Cette famille de cinq personnes vivait aujourd'hui du RSA et de différentes aides sociales, soit environ 800 euros nets par mois. Les parents étant fiers de leur fille et n'ont eu de cesse de la remercier. À travers ses messages, cette lycéenne espérait une prise de conscience de la part de nombreux agriculteurs français en difficultés.

Pour des causes humanitaires, plusieurs personnes ont lançé une collecte des fonds à travers les réseaux sociaux. Mais certains la font pour un besoin personnel, comme le cas d'Émilie pour sortir ses parents du surendettement qui pèse sur eux.

Monique Pinte, une sexagénaire qui a été à la retraite depuis quatre années, a reçu de l'aide de la part des internautes pour subvenir à ses besoins.

Les postes connexes
Feb 07, 2019
Monique, 65 ans, vit sur 727€ : somme importante qu’elle reçoit d’une cagnotte après ses aveux
Jan 14, 2019
La touchante lettre d'un fils dédié à sa mère âgée de 106 ans, racontant sa vie difficile
Conseils Feb 12, 2019
Cette femme de 51 ans a perdu sa fille: "J'avais deux options, me jeter sous un tram ou continuer à vivre"
Dec 19, 2018
Ce gendre essaie de priver le domicile de parents qui ont tragiquement perdu leur fille