Affaire Daval : Jonathann Daval change à nouveau la version des faits et admet la "violence volontaire"

Jonathann Daval a été suspecté d'avoir tué sa femme Alexia en octobre 2017. Il a été emmené chez lui à Gray-la-Ville mardi pour des interrogatoires.

France 3 Bourgogne-Franche-Comté communique qu'une nouvelle reconstitution du meurtre d'Alexia Daval a été réalisée chez le couple, devant le suspect. Mais une fois encore, Jonathann Daval a changé sa version des faits.

Au-delà de la nouvelle reconstitution de l'assassinat d'Alexia Daval, survenu chez le couple à Gray-la-Ville il y a quelques jours, Jonathann Daval, qui est le premier suspect, a encore modifié sa version comme le rapporte France 3 Bourgogne-Franche-Comté.

Il y a des versions des faits qui se succèdent mais qui ne sont pas semblables les unes aux autres.

Jonathann Daval avait fermement contesté pendant des mois son implication dans le meurtre d'Alexia Daval en clamant qu'il était lui-même victime de violence domestique.

Il avait même accusé son beau-frère de meurtre. Aujourd'hui, il a reconnu avoir infligé à sa regrettée épouse des "violences volontaires".

Comme le soulignait le procureur de Besançon, l'homme avait précédemment affirmé avoir poussé Alexia Daval accidentellement, causant ainsi sa mort.

Dans le cadre de la même reconstruction, Jonathann Daval a retracé de manière détaillée le déroulement exact de la tragédie.

"Une version assez détaillée du déroulement des faits",

a précisé le procureur avant de conclure.

"Le juge voulait pouvoir confronter certains éléments des faits à la configuration des lieux. Dans sa dernière version, il assume plus de violences volontaires de sa part",

a-t-il poursuivi.

En juin 2018, Jonathann Daval a avoué le meurtre de sa femme pour la première fois, mais il a révoqué ses confessions. Le 7 décembre, il a reconnu avoir assassiné sa défunte épouse.

LA DÉCISION DU TRIBUNAL FACE À LA DEMANDE DE JONATHANN

Soupçonné d'avoir tué son épouse Alexia en octobre 2017, et après avoir changé plusieurs fois sa version des faits, Jonathann Daval a finalement avoué être l’auteur des violences volontaires qui ont ôté la vie à sa femme "accidentellement".

Mais avant tout cela, il avait changé sa version des faits pour accuser son beau-frère d'avoir tué son épouse. Son avocat avait sollicité sa remise en liberté. Découvrez la décision de la cour d’appel face à la situation.