Jessica Marquez (Star Academy): la chanteuse est atteinte d'une maladie mais "ne prends aucun médicament"

Jessica Marquez qui a été notamment révélée par la première saison de la Star Academy est revenue sur son combat contre une hypothyroïdie.

Cette maladie méconnue cause de nombreux changements dans le corps et Jessica Marquez a ainsi expliqué qu'elle avait pris de nombreux kilos après avoir été diagnostiquée.

La chante'use a été vue pour la toute première fois à la télévision grâce à son passage dans "Popstars" en 2001. Après son élimination, elle tente sa chance avec un deuxième télé-crochet, "Star Academy" qui est diffusé sur TF1.

Elle poursuivra son aventure jusqu'aux demi-finales où elle s'inclinera face à Jenifer. Elle continue cependant à se battre pour sa carrière, sortant plusieurs singles, notamment une reprise de "Maria Magdalena"  qui marque son premier véritable succès.

Elle sort ensuite un album intitulé "À fleur de peau" et fait aussi parler d'elle pour son histoire d'amour avec Mario Barravecchia. Pendant un certain temps, elle se fait très discrète avant de revenir sur le devant de la scène grâce à l'émission "Encore une chance" diffusée sur NRJ 12.

Ce regain de popularité lui permet de sortir un nouvel album intitulé "Les Filles du Calvaire" qui ne rencontre malheureusement aucun succès. C'est à ce moment-là que Jessica Marquez décide de mettre sa carrière entre parenthèses même si elle n'arrêtera jamais de chanter.

Aujourd'hui âgée de 40 ans, l'artiste veut essayer de s'orienter vers "le cinéma, le théâtre ou encore l'écriture". 

Malheureusement, Jessica doit aussi se concentrer sur sa santé puisqu'elle est atteinte d'une maladie qui lui cause des soucis au quotidien.

"Je suis atteinte d'hypothyroïdie.  J'ai un petit souci parce que ça fait prendre du poids donc forcément quand tu as 40 ans et que tu prends 10 kilos, ça fait un peu mal ! Comme je ne prends aucun médicament, j'ai commencé l'Euthyrox et je ne l'ai pas supporté. C'est un truc compliqué à gérer au quotidien"

Elle a tenu à partager des informations sur cette maladie qui n'est que trop peu connue afin de sensibiliser l'opinion publique.