Gilets Jaunes : une manifestante de 73 ans, grièvement blessée à Nice, est dans le coma

Presque chaque semaine, le mouvement Gilets jaunes ne cesse de faire parler de lui et cela depuis presque 6 mois. Les affrontements entre les manifestants et les forces de l'ordre prennent parfois des tournures dramatiques.

Il y a une semaine, s'est déroulé l'acte 18 des Gilets jaunes qui a causé des dégâts considérables sur les Champs-Élysées. Une manifestation qui n'a pas laissé indifférent le président Macron en demandant à son Premier ministre, Edouard Philippe, et son ministre de l'intérieur, Christophe Castaner de prendre des "décisions fortes".

Samedi dernier, les Gilets Jaunes ont manifesté durant l'acte 19. À Nice, plusieurs endroits ont été interdits pour manifester.

Malgré l'interdiction mise en place par les autorités, le mouvement des Gilets jaunes avait décidé de contester sur la place Garibaldi.

La police sur les lieux est passée à la charge pour repousser les manifestants. Durant la charge, une dame de 73 ans, Geneviève Legay, a été gravement blessée.

La septuagénaire s'est rendue sur les lieux après avoir entendu la nouvelle concernant l'interdiction de manifester. Pour la dame, il était important de protester pour défendre ses droits. Munie d'un drapeau arc-en-ciel où est écrit "Paix", la dame s'y était rendue et se disait pacifiste.

Durant la charge de la police, la dame s'est retrouvée à terre sous les bousculades. Sous un état de choc, les pompiers interviennent.

Geneviève est évacuée d'urgence à l'hôpital mais en restant tout de même consciente. Geneviève est arrivée à l'hôpital en présentant plusieurs fractures.

La famille de Geneviève a décidé de porter plainte pour "violences volontaires en réunion avec arme par personnes dépositaires de l'autorité publique et sur personne vulnérable".

L'avocat de la famille a déclaré que Geneviève est dans le coma actuellement.

Face aux événements qui se sont produits,  une enquête a été ouverte par le parquet de Nice.

"La charge de la police a été très violente. Mme Legay, qui est une militante d'Attac, a été très grièvement blessée. Elle est ce matin dans un état stable et pas dans le coma, comme on a pu le craindre."

Les manifestations des Gilets jaunes ne font qu'accroître les tensions avec les forces de l'ordre et le gouvernement en place. Emmanuel Macron raconte qu'il "entend la colère" des Gilets jaunes mais qu'il a un avertissement à leur adresser.