Une fille s'est suicidée, se sentant coupable d'avoir survécu, tandis que 17 personnes ont été tuées à Parkland

Les Etats Unis ont été une fois de plus au coeur d'un cauchemar le mois de février 2018. En effet, une fusillade dans un lycée dans l'Etat de Floride a secoué les Etats Unis le 14 février dernier. Un jeune homme de 19 ans ans va faire irruption dans l'établissement et ouvrir le feu.

Le bilan des pertes humaines a été très lourd. Au total, 17 morts et plus d'une dizaine de personnes blessées. Parmi les personnes décédées figurent quatorzes lycéens et trois employés.

Le tireur se nomme Nikola Cruz. Quelques temps avant le drame, le jeune homme était lui aussi un élève du lycée qu'il a attaqué. L'arme que Nikola a utilisé a été un fusil d'assaut modèle AR-15, un des modèle les plus vendus en Amérique.

Selon les dires de Jordan Jereb, président d'un groupe nationaliste, le jeune homme de 19 ans aurait eu des soucis avec une fille. C'est pour cette raison que Nikola Cruz avait décidé de choisir le 14 février, pour mettre en exécution son carnage.

Après le drame de la tuerie du lycée, une triste nouvelle liée aux fusillade est apparue. Une jeune fille de 19 ans du nom de Sydney Aiello s'est suicidée.

La jeune fille faisait partie des survivants de la fusillade où une de ses très bonnes amies n'a pas eu la même chance qu'elle. Il s'agissait de Meadow Pollack.

"Sydney Aiello, survivante d'une fusillade dans un Parkland , se suicide" - CSB | Twitter 

Après la fusillade, Sydney Aiello garde des séquelles psychologique du drame après un an. À l'université, elle n'était pas à l'aise durant les cours. 

"Une ancienne élève du secondaire qui a survécu au massacre par balle de Parkland, en Floride, l'an dernier, est mort d'un suicide apparent." - CSB | ABC News

La jeune fille se sentait également mal à l'aise d'avoir été une survivante de l'horreur qu'elle a vécu durant la fusillade. Après diagnostic, Sydney Aiello a été considérée comme étant dans un état de stress post-traumatique.

Avant sa mort, la jeune fille était très active dans des manifestations d'état de stress post-traumatique

"Une survivante de Second Parkland s'est suicidée, la police confirme." - Miami Herald | Twitter

Apprendre ou découvrir que son enfant s'est suicidé est chose terrible pour un parent. Françoise Nysse a trouvé la force de parler du suicide de son fils, Antoine.