Franck Dubosc évoque ses relations foirées, en raison de son soutien aux Gilets jaunes

Franck Dubosc a accordé une interview à Paris Match dans le cadre de son nouveau spectacle Fifty/Fifty au Palais des Sports de Paris. Durant l'entretien, il a évoqué son soutien aux Gilets jaunes et les critiques qui en découlent.

Alors qu'il présente son show intitulé Fifty/Fifty, Franck Dubosc a été interrogé par Paris Match pour une interview durant laquelle il est revenu sur son soutien aux Gilets jaunes, mais aussi sur les nombreux reproches que ça lui a valu de la part de ses collègues à l'instar de Jeremy Ferrari ou Muriel Robin.

Sévèrement critiqué pour avoir supporté, puis critiqué les gilets jaunes avant de réaffirmer son soutien, l'acteur populaire estime avoir péché par maladresse et appris une grande leçon _ celle qui consiste à ne pas se mêler de politique lorsqu’on est un artiste. Il a également déclaré dans les colonnes de Paris Match que son père a lui aussi été gilet jaune, "dans ses revendications" qui n'ont jamais été pris en compte.

AIGREUR ET JALOUSIE

Mais si son support au mouvement des Gilets jaunes lui a attiré la désapprobation de ses paires, l'artiste est convaincu que c'est parce qu'"ils ont peur". En effet, Franck Dubosc a été largement dézingué, plus particulièrement par Jeremy Ferrari qui a déclaré que Franck Dubosc tourne "en fonction du vent". Un avis auquel font écho les propos de Gérard Darmon qui l'a même qualifié de "bouffon".

Mais, Franck Dubosc ne se laisse pas décourager. Dans sa détermination, il a même expliqué a nos confrères de Paris Match que s'il "n'a pas été soutenu", mais a, par contre, été "enfoncé" par certains, il est convaincu que la cause est "l'aigreur et la jalousie".

Le 6 décembre dernier, une vidéo a surgi sur la Toile dans laquelle Franck Dubosc déclarait que les gilets jaunes c'est du passé parce qu'ils sont "trop haineux trop hargneux, à dégager". Un changement d'attitude surprenant d'autant plus que 3 jours auparavant, le comédien supportait le mouvement sur le plateau de l'émission Quotidien.

Après sa dose de critiques, il est intervenu quelques jours après dans Touche pas à mon poste ! ou il a affirmé de nouveau son support au mouvement, bien qu'il se soit dit "toujours contre la violence".

D'ailleurs, dans les colonnes de Paris Match, l'humoriste a tenu à bien préciser que son intervention quelques jours après dans TPMP était non pas pour retourner ma veste comme il a été dit, mais parce qu'il avait "compris aussi à quel point les gens m'aiment pour être déçus à ce point".

Les postes connexes
Dec 10, 2018
"Trop haineux, trop hargneux": Franck Dubosc regrette son soutien aux gilets jaunes
Dec 11, 2018
Dévasté', Franck Dubosc re-change d'avis et soutient à nouveau les 'gilets jaunes'
Dec 10, 2018
Franck Dubosc a été offensé après avoir tenté de refuser son soutien aux Gilets jaunes
Dec 11, 2018
Marine Le Pen attaque Franck Dubosc après avoir porté le gilet jaune