Une femme retrouvée inconsciente à côté de son fils mort de 4 ans à Mérignac : la mère a avoué

Une ans mère de famille qui a été dans le coma depuis lundi 25 mars dernier, s'est réveillée ce jeudi et a avoué avoir empoisonné son petit garçon à l’aide de médicaments.

Ce lundi 25 mars au soir, un père de famille et des pompiers, qui était arrivés sur place vers 18h, ont fait l'horrible découverte du corps sans vie de son fils de 4 ans et demi dans une chambre à côté de sa mère induite dans un profond coma. Selon les pompiers qui ont tout tenté pour réanimer le môme, la mère se serait administrée des médicaments, ce qui l'aurait plongée dans l'état d'inconscience dans lequel elle se trouvait.

Elle a été conduite à l'hôpital St-André de Bordeaux à cause de son état très critique sous l'œil ébahi du père de famille. D'après les rapports du parquet de Bordeaux, l'enquête s’était axée "sur le meurtre d'un enfant de quatre ans et demi", après que l'autopsie du cadavre du petit garçon, effectuée ce mardi, ait indiqué que la cause de son décès était dû au fait qu'il ait ingéré également des médicaments, bien qu'il n'y ait eu aucune trace de violence ni de piqûre sur le corps du jeune enfant.

SORTIE DU COMA

Réveillée à l'hôpital de sa léthargie ce jeudi 28 mars, durant la journée, la mère du garçonnet tué lundi à Mérignac a été placée en garde à vue après que les enquêteurs de la Brigade départementale de protection de la famille aient reçu l'aval des médecins.

La quadragénaire qui est secrétaire médicale du CHU Pellegrin, a été entendue pour ensuite être suspectée du meurtre de son fils de quatre ans et demi, qui semble avoir perdu la vie après qu’elle lui ait fait avaler une dose élevée de médicaments. Puis, de tenter de se donner la mort par la suite en suivant le même processus.

La maison ou le drame s'est produit dans cette petite maison de Mérignac-Arlac. | Google Street View

La maison ou le drame s'est produit dans cette petite maison de Mérignac-Arlac. | Google Street View

CONFIRMATION DE LA PISTE DE L'INFANTICIDE

Si la mère de famille a été placée en examen pour homicide sur mineur de moins de 15 ans après l'ouverture d'une information judiciaire pour meurtre aggravé par le parquet de Bordeaux, il n'aura pas fallu trop longtemps pour que lumière soit faite sur le dossier.

En effet, la maman de la petite victime a fait des aveux sur le fait qu'elle ait donné des médicaments à son fils, une semaine seulement après la découverte de la tragédie dans la maison familiale du quartier de Mérignac-Arlac et après que le père, directeur commercial âgé d'une cinquantaine d'années, ait déclaré ne pas avoir enregistré de problèmes familiaux, au moment où il a été entendu comme témoin.

TENTATIVE DE SUICIDE APRÈS AVOIR EMPOISONNÉ SES TROIS ENFANTS

Un mercredi d'avril 2018, en milieu d'après-midi, dans cette même ville de Mérignac, une femme de 42 ans qui avait empoisonné ses trois enfants de 5, 8 et 9 ans avant de tenter de se suicider. C'est également le père de famille qui avait retrouvé les corps de ses trois enfants.

L'homme qui était lui-même un sapeur-pompier était totalement paniqué puisqu'il venait de découvrir son épouse qui avait perdu connaissance et n'avait plus de pouls ; et ce, quelques instants seulement avant de faire la malheureusement et macabre découverte des corps sans vie de ses trois enfants.

La mère, une infirmière de 42 ans, avait aussi avoué les avoir empoisonnés à l'aide de médicaments avant de tenter de mettre fin à ses jours.

 

ⓘ AMOMAMA.FR ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d'automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d'aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d'éviter que quiconque ne soit blessé. AMOMAMA.FR s'élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d'abus, d'inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d'abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Les postes connexes
Actu France Mar 27, 2019
Gironde : un enfant de quatre ans retrouvé mort chez lui à côté de sa mère, inconsciente
Relation Apr 05, 2019
Yvelines : une femme ayant subi des violences de son compagnon est soupçonnée d'avoir étranglé son nouveau-né
Jan 16, 2019
La mère qui a supplié tout le monde afin de retrouver son fils de trois ans a avoué l'avoir tué
People Mar 22, 2019
Bâle : Un enfant de 7 ans poignardé à mort près d'une école, une septuagénaire avoue le meurtre