Avignon : Deux policiers retrouvés morts sur leur lieu de travail

La ville d’Avignon a dû faire face à une terrible tragédie ce vendredi 5 avril. Deux policiers municipaux ont été retrouvés morts sur leur lieu de travail.

Nul ne s’attendrait à ce qu’une pareille scène puisse un jour se passer dans les locaux de la police, et pourtant, elle s’est malheureusement déroulée.

C’est avec stupéfaction et un grand regret qu’on a découvert les corps sans vie de deux policiers municipaux dans le poste central de la police municipale d’Avignon.

Selon certaines sources, la scène se serait déroulée dans les environs de 17 h 30, lorsque les deux collègues auraient été seuls dans leurs locaux.

Pour l’instant, aucune information concernant l’identité des “victimes” n’a été dévoilée au grand public. Tout ce qu’on sait c’est qu’il s’agirait apparemment d’un homme dans la quarantaine et d’une jeune femme de 25 ans.

Des suppositions laisseraient entendre qu’il s’agirait d’un homicide volontaire suivi d’un acte de suicide par celui qui aurait perpétré le meurtre.

"A priori, c'est l'homme qui a tiré sur sa collègue avant de se suicider",

a indiqué une source proche du dossier.

Toutefois, à part la piste d’un crime passionnel, certains avancent également l’idée d'un double suicide.

Pour l’instant, il n’y a aucune certitude en ce qui concerne ce drame. L'enquête est toujours en cours.

Mais si les raisons du drame restent pour l'heure inconnues, nous savons tout de même avec quel arme ils ont été tués. En effet, une arme à feu a été retrouvée près des corps, selon une source judiciaire citée par l'AFP.

ENQUÊTE EN COURS

D'après le journal La Provence, le procureur de la République s’était rendu sur les lieux en début de soirée. Et apparemment, la Sûreté départementale a été désignée pour se saisir de l'enquête.

Les services de la mairie d'Avignon, quant à eux, n'ont pas encore souhaité réagir dans l'immédiat.

L’enquête est en cours pour démystifier cette triste scène qui s’est passée à Avignon. Et bien que cette situation puisse paraître incroyable, ce n’est pas la première fois qu’un policier meurt dans les locaux de son lieu de travail.

En effet, le 10 mars dernier, une policière de 27 ans a été tuée par son collègue à Paris.