"J'entame le chemin de ce deuil" : Enora Malagré a révélé pourquoi elle ne pouvait pas avoir d'enfants

Enora Malagré est revenue sur l'endométriose, une maladie dont elle souffre depuis huit ans, lors de son interview aux Eclaireuses. La jeune femme exprime son chagrin de la grossesse qu'elle a été contrainte de faire.

Enora Malagré a dû s'habituer à l'idée qu'elle ne donnerait jamais naissance. Depuis 8 ans, elle souffre d'endométriose, comme Laetitia Milot ou encore Lorie.

L'ancienne chroniqueuse de "Touche pas à mon poste" sait maintenant qu'elle ne peut devenir maman.

Enora Malagré a parlé ouvertement de cette maladie, qui touche une femme sur dix, dans une interview accordée aux Éclaireuses bien-être et publiée sur Facebook le 29 mars dernier.

"Pour schématiser, ce sont des nodules qu’il y a dans l’utérus mais pas que, moi par exemple, j’en ai aussi dans la vessie et dans les jambes, qui causent des douleurs indicibles (…) et qui sont aussi une des causes d’infertilité chez la femme"

a-t-elle expliqué.

Enora Malagré, 38 ans, avoue que la pire des douleurs est celle de "ne pas pouvoir avoir de bébé".

"J’avais l’impression d’être une non femme. Cette sempiternelle question "t’as 38 ans, tu n’as toujours pas d’enfant ?". Ben non, j’aimerais mais je ne peux pas."

a-t-elle déclaré.

Puis elle s'est exprimée sur le deuil de la grossesse qu’elle a été contrainte de faire.

"J’en suis encore au stade où il va falloir faire le deuil, non pas d’avoir un enfant, mais d’être enceinte. J’entame le chemin de ce deuil mais ce n’est pas évident."

a-t-elle précisé.

Comment a-t-elle réalisé qu'elle était malade ? Après s'être plainte de douleurs pendant ses règles, sa mère, qui souffrait elle aussi d'endométriose, avait décidée de lui parler de cette maladie.

"Elle a eu le réflexe de m’alerter, j’ai été voir un gynéco et le verdict est tombé."

a-t-elle raconté.

Après ce diagnostic, elle affirme qu'elle est restée longtemps "murer dans le silence".

"Je sais que c’est pas simple quand on change cinq fois de serviette en une matinée... C’est l’odeur du sang, c’est le sang qu’on perd, beaucoup, en abondance… C’est des rapports sexuels qui sont douloureux parfois et on n’ose pas dire à son copain pourquoi on a mal."

a-t-elle souligné avec une certaine émotion.

Pour Enora Malagré, parler sans tabou d'endométriose, est très important, et c'est ce qui compte le plus.

"Le plus tôt vous en parlez, le plus tôt vous serez, un peu, libérée."

a-t-elle conclu en donnant un conseil aux autres femmes atteintes d’endométriose. Voilà un témoignage vraiment intéressant.

UNE CONFESSION DOULOUREUSE

Enora Malagré, animatrice de radio et de télévision, a fait part sur son site Web d'un témoignage touchant à l'occasion de la Journée mondiale de l'IVG, où elle dit avoir déjà eu deux avortements.

Les postes connexes
Jan 08, 2019
Énora Malagré attaque Yann Moix après son commentaire honteux sur les "femmes de 50 ans"
Parentalité Mar 19, 2019
Lorie Pester a eu des "opérations un peu compliquées" : sa décision radicale pour devenir mère
Jan 08, 2019
Yann Moix révèle qu'il "ne peut pas aimer une femme de 50 ans", Marina Foïs donne une réponse parfaite
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant