"Ça va être Pâques" : Mireille Mathieu émue aux larmes réagit à l'incendie à Notre-Dame

Le lundi 15 avril 2019, la cathédrale de Notre-Dame de Paris a été en partie ravagée par un incendie. Un drame qui a beaucoup touché Mireille Mathieu.

Le 15 avril 2019, l'incendie qui a touché la cathédrale de Notre-Dame a touché beaucoup de personnes. Depuis ce drame, beaucoup d'opérations ont été lancées pour rendre hommage à la cathédrale.

Le 20 avril dernier, la chaîne France 2 a notamment diffusé un concert hommage. Lors de ce dernier, Mireille Mathieu s'est produite, et a chanté "Ave Maria" dans la cour d'honneur des Invalides.

La chanteuse n'a pas pu dissimuler son émotion, ni retenir ses larmes lors de son passage.

Lors de cette soirée, étaient également présents Bénabar, Richard Cocchiante, Chimène Badi et Laurent Voulzy, qui se sont succédé sur scène pour rendre hommage à Notre-Dame de bien des façons.

Mireille Mathieu avait déjà fait part de son émotion face à ce terrible incendie. Le vendredi 19 avril, la chanteuse de 72 ans s'est exprimée au micro de RTL, totalement submergée par l'émotion.

"Rien que d'en parler, je suis émue", a t-elle déclaré.

"Le lendemain, quand on a vu cette croix qui brillait, pour moi, ça a été l'espérance. En plus, c'est la Semaine sainte, ça va être Pâques, c'est la résurrection. C'est tout un symbole. Je suis extrêmement émue de parler de Notre-Dame de Paris".

Découvrez ici la prestation de Mireille Mathieu.

POURQUOI LES POMPIERS N'ONT PAS FAIT APPEL AU CANADAIRS

Face à l'incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, beaucoup de personnes se sont demandé pourquoi les canadairs n'avaient pas été employés pour éteindre le feu. Les raisons sont simples :

Les Canadairs sont en effet des avions qui ne sont pas adaptés pour ce genre d'incendies.

La structure date pour la majeure partie du 13e siècle, si bien que les tonnes d'eau qui auraient été larguées sur les flammes l'aurait encore plus fragilisée et aurait augmenté les risques d'effondrement.

Sans compter qu'ainsi, des dommages collatéraux auraient également été à prévoir sur les immeubles autour de la cathédrale.