Macron confus quant à la question de sa candidature en 2022

Emmanuel Macron a annoncé le bilan du Grand Débat national le jeudi 25 avril, lors d'une conférence de presse à l'Élysée.

Le jeudi 25 avril 2019, une conférence de presse a eu lieu à l'Élysée pour faire le bilan du Grand Débat. Emmanuel Macron a tenu son allocution devant 320 journalistes, et des membres du gouvernement.

Le chef d'État a détaillé les annonces importantes pour résoudre la crise des Gilets jaunes.

Après son discours, le président de la République a répondu aux séries de questions posées par les journalistes.

La journaliste Laurence Ferrari a pris la parole pour lui poser quelques questions, sans le caresser dans le sens du poil.

"Lors de votre élection en 2017 vous aviez dit que vous aviez senti la colère des Français dans un pays qui n'était pas stabilisé.

Est-ce que vous ne pensez pas que depuis deux ans vous avez été sourd et aveugle à cette colère, et qu'aujourd'hui, encore une fois le message que vous envoient les Français et les gilets jaunes, il est dirigé contre vous ? ",

a-t-elle d'abord demandé.

"Est-ce que vous pensez avoir pêché ? Et si oui, par naïveté, par arrogance, ou par inexpérience ? Vous leur dites "Vous travaillerez plus, vous êtes des feignants, vous travaillez moins que vos voisins"",

a ajouté la journaliste.

L'animatrice de CNEWS a évoqué les propos du chef d'État concernant le temps de travail des Français, avant de contredire les chiffres évalués par Macron.

Elle a révélé un bilan qui prouve que les Français se trouve en troisième place dans le domaine du travail par rapport aux pays voisins.

La journaliste ne s'est pas contentée de ses questions, elle a terminé en demandant :

"Est-ce que vous serez candidat en 2022, Monsieur le Président ? "

Emmanuel Macron semblait hésitant avant de répondre aux questions posées par Laurence Ferrari.  

"J'assume avoir un agenda qui dépasse l'horizon de mon mandat. La question, elle est récurrente, elle est connue, elle est traditionnelle et elle est parfaitement légitime. (...) La réponse est généralement traditionnelle, convenue. (...) Je pense que ce serait indécent de parler de ça. La question est de savoir comment on réussit, aujourd'hui",

a-t-il lancé en réponse de la dernière question.

Emmanuel Macron répond à Laurence Ferrari. | CNEWS : Youtube

Emmanuel Macron répond à Laurence Ferrari. | CNEWS : Youtube

"Je me fiche de la prochaine élection. Je veux réussir furieusement, passionnément, ce mandat",

a-t-il ajouté.

La réponse est un peu floue, en outre, les proches du président ont déjà confié que Macron ne pourra pas être candidat à la prochaine élection présidentielle dans le cas où un mauvais bilan de son quinquennat serait évalué.

Comme l'a rapporté Europe 1, Ismaël Emelien, ancien conseiller de Macron, a indiqué sur BFMTV que le chef d'État n'a jamais parlé de son éventuelle candidature en 2022.

MACRON RECONNAÎT D'AVOIR MAL AGI

Lors de la conférence de presse, le chef d'État a révélé qu'il regrette certaines décisions qu'il a prises. Emmanuel Macron reconnaît avoir agi durement et quelquefois injustement envers le peuple.

"Je pense que je peux mieux faire",

a-t-il déclaré face à 320 journalistes.