Un assaut contre Daesh a fait au moins 15 morts au Sri Lanka

Un événement meurtrier a eu lieu dans la nuit de ce vendredi 26 avril lors d’une intervention des forces de l’ordre du Sri Lanka face aux actes de djihadistes présumés.

Dans la nuit de ce vendredi 26 avril, des forces de l’ordre sont intervenues pour mettre fin aux actes de djihadistes présumés. Le bilan est lourd, avec plus d’une quinzaine de décès enregistrés, dont six enfants.

Lors de l’intervention des forces militaires et policières, trois hommes se sont auto-explosé dans ce que leurs renseignements indiquaient comme une planque de Daesh. Ces explosions ont provoqué la mort des six enfants et de trois femmes.

Sumith Atapattu, le porte parole de l’armée a indiqué que plus d’une heure de coups de feu ont été échangés lors de cette intervention.

Une perquisition a permis la découverte des corps, dont trois retrouvés en dehors de l’habitation, que la police soupçonne également être des kamikazes. Cependant, il a été indiqué qu’un civil aurait fait partie des victimes, selon les forces de l’ordre. Toujours selon elle, il n’y a pas de blessé à déplorer.

DAESH AU SRI LANKA

Ce vendredi 26 avril, 150 bâtons de dynamite ont été saisi lors d’une perquisition à Sammanthurai, selon une annonce de la police, accompagnés du drapeau de Daesh.

Les enquêteurs ont annoncé qu’il s’agissait de la même ville où la vidéo de revendication de l’attentat a été tournée.

Il est à noter que ces attentats à la bombe, prenant pour cibles des églises chrétiennes et des hôtels de luxe, ont été plus que meurtrières. Des centaines de blessés enregistrés et plus de 250 morts.

Zahran Hashim, le suspect numéro 1 ayant mené les attaques et recherché depuis cinq jours, avait en fait perdu la vie lors des attentats, selon les autorités, annoncé ce vendredi 24 avril.   

Il s’agit sans doute d’une bonne nouvelle lorsque le président Maithripala Sirisena a annoncé :

"Nous avons maintenant des informations selon lesquelles il y a environ 140 personnes au Sri Lanka liées à Daesh, nous pouvons et allons toutes les éradiquer très vite."

Le dimanche 21 avril a été un jour fatidique pour le peuple du Sri Lanka et sera à jamais dans la mémoire des familles des victimes. Effectivement, suite aux innombrables victimes, de par centaines, le pays est en deuil.

Pour exprimer le soutien de la France au pays insulaire, elle a entrepris un geste en hommage aux victimes des attentats. La tour Eiffel a donc éteint ses lumières à minuit tapante.