La mère se plaint face à la négligence faite à son enfant à la maternelle, qui a été mordu 25 fois

Alice Bryant, mère de la petite Rosalyn, âgée à peine de 15 mois est horrifiée, quand elle a constaté plusieurs énormes morsures rouges brûlantes sur le corps de sa fille.

La mère a exigé des réponses de la garderie où elle l'a laissée le matin du  26 février. Elle a compté plus d'une vingtaine de morsures. Pour elle, il est évident que la garderie Creative Beginnings Daycare à Tucson a fait preuve d'une énorme négligence envers sa fille.

Quand elle a voulu changer sa fille, quelle ne fut sa surprise de voir le corps de son bébé plein de marques rouges. À cet instant, une vive émotion s'empare d'elle et les seules émotions qui l'habitent sont colère et tristesse.

"Au début, je me demandais si c'était vraiment des marques de morsures. Et puis, mon cerveau a cessé de penser et je me suis mise à pleurer ...ça fait mal au ventre. Je me sens à la fois en colère et triste ",

a-t-elle déclaré.

Un enfant jouant à un château. | Photo : Pixabay

Un enfant jouant à un château. | Photo : Pixabay

Ce qu'elle trouve le plus aberrant, c'est que lorsqu'elle est venue la chercher, aucun membre du personnel de la garderie Creative Beginnings Daycare ne lui avait dit ce qui s'était passé. Au contraire, les morsures étaient bien cachées sous les vêtements de la petite.

De plus, elle ne peut dire avec certitude de quoi il en retourne, elle ne peut que faire des suppositions.

"Le fait qu'ils ne m'aient pas prévenue, même lorsque je suis venue la chercher, est tout simplement stupéfiant "

"Le fait que personne n'est intervenu pendant combien de minutes, peut-être qu'on les a laissés seuls, peut-être qu'ils ont simplement ignoré les cris, je ne sais pas. Mais il faut un certain temps pour faire ce genre de morsures et ma fille aurait été très contrariée",

s'est indignée Alice.

Deux enfants jouant à la balançoire. | Photo : Pixabay

Deux enfants jouant à la balançoire. | Photo : Pixabay

Le jour même, Alice est allée au poste de police, pour porter plainte pour négligence et a estimé que le ministère de la Santé devait en être informé.

"Il y en a plus de 25, c'est difficile à dire. 25, c'est le minimum dont l'officier de police et moi avons discuté."

Une enquête a été ouverte par l'unité de la maltraitance des enfants.

D'après un premier constat, les morsures ont été faites par un autre enfant selon un agent de la DPT : Raymond Smith.

"Toutes ces morsures sont arrivées en une journée. Partagez s'il vous plaît !"

La plainte a été enregistrée mais aucune accusation ni arrestation n'a encore été faite, selon toujours ce même agent.

Décoration de classe. | Photo : Unsplash

Décoration de classe. | Photo : Unsplash

Le ministère des Services de santé de l'Arizona a donc décidé de publier une déclaration dans KOLD News 13 à ce sujet :

"L'Arizona Department of Health Services (ADHS) enquête sur l'incident au Creative Beginnings Daycare et travaille avec les forces de l'ordre. L'enquête n'est pas terminée et l'ADHS ne peut pas commenter les enquêtes en cours."

Il est d'ailleurs à noter que lors d'une inspection annuelle faite par l'ADHS, il y dès mois de cela, il semblerait que l'établissement ait été signalé non conforme. Le point important qui a été soulevé, était la précarité de la surveillance des enfants par le personnel, rapport disponible en ligne.

"Rosalyn faisant semblant d'être comme papa et maman" - Alice Bryant | Facebook

Cela fait maintenant, plus de deux mois et aucune nouvelle depuis.

Un enfant qui joue a la balançoire. | Photo : Pixabay

Un enfant qui joue a la balançoire. | Photo : Pixabay

Alice Bryant lance un appel :

"Aucun mot et aucun des deux départements ne m'a contactée pour des mises à jour et je me suis inscrite pour informer les victimes",

a regretté la maman à Live5News.

La plus grande crainte d'Alice, comme toutes les mamans, c'est qu'aucune mesure ne soit prise et que cela se reproduise une nouvelle fois, peut être pas à Rosalyn, mais à un autre parent, un autre bébé.

"Merci Florence pour ce petit extra que j'ai pu apprécier avec ma famille, je prie pour que les autres qui ont été touchés s'en sortent bien avec ceux qu'ils aiment" - Alice Bryant | Facebook

Un élève concentré sur son devoir. | Photo : Unsplash

Un élève concentré sur son devoir. | Photo : Unsplash

L'acte perpetré sur la petite Rosalyn, victime de maltraitance selon sa maman, ne peut rester impuni. Pour elle, c'est un devoir de protéger son enfant.

Malheureusement, tous les parents ne sont pas comme elle, comme ce couple qui a laissé mourir leur enfant pour des raisons personnelles.

Seth Welch et Tatiana Fusari au tribunal | Photo : mrduckbears33/Youtube

Seth Welch et Tatiana Fusari au tribunal | Photo : mrduckbears33/Youtube

ⓘ AMOMAMA.FR ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d'automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d'aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d'éviter que quiconque ne soit blessé. AMOMAMA.FR s'élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d'abus, d'inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d'abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.