Pitié Salpêtrière : des soignants racontent leur version des faits

Ce mercredi 1er mai, l'enceinte de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière a fait l'objet d'une invasion aux alentours de 16h. Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, évoque une situation d'attaque.

Mais à la suite de la manifestation, quelques soignants de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière ont raconté tout ce qui se passait dans l'établissement au moment de leur arrivée dans l’enceinte de l’établissement.

Les membres du service de réanimation ont confirmé que des manifestants s'étaient introduits dans les lieux, mais ils ont exclu de leurs témoignages le fait d'une "attaque", que le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner avait évoquée mercredi soir dans son discours.

Ils ont plutôt fait référence à un incident "très court" et “sans danger”.

Parmis ces témoignages, l’aide-soignante Gwenaelle Bellocq en a parlé de ce qu'elle a vraiment vu et vécu lors de l'intrusion.

"On ne sait pas sentis en danger plus que cela. [...] Cela s’est calmé très vite. Les forces de l’ordre ont été efficaces. On n’a pas senti plus d’agression que cela. Sur le moment, c’est l’effet de masse qui a été la surprise au début. Très vite, il y a même eu des gens qui ont essayé de calmer le jeu",

a-t-elle raconté au micro du HuffPost.

Elle a insisté sur le fait que la situation à l’entrée du service de réanimation doit être clairement distinguée de ce qui se passait à l'extérieur.

Le contexte dans lequel tout cela s'est déroulé demeure encore très imprécis. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn a apprécié la réaction des soignants.

" ils ont été très courageux, ont eu le bon réflexe de protéger avant tout les patients hospitalisés ",

a-t-elle dit.

Elle s'est rendue sur les lieux pour voir les dégâts. Elle a effectivement évoqué une tentative d'intrusion sur place, mais elle n'a pas fait d'autres commentaires, faisant référence à l'enquête qui est actuellement ouverte.

DES IMAGES IMPRESSIONNANTES DE L'INVASION

Une manifestation s'est déroulée ce mercredi 1er mai dans la capitale parisienne. Dans cet autre article, découvrez quelques clichés qui peuvent vous montrer ce qui s'est passé réellement pendant cet acte.