Cette retraitée de 82 ans a mis fin à sa vie pour une erreur de pension

Une femme du Flintshire s'est ôté la vie après une terrible erreur concernant sa retraite. Un véritable drame dont son fils parle avec émotion.

La retraitée de 82 ans a  été victime d'une erreur administrative du département du Travail et des Retraites qui a fini par faire geler sa pension d'après l'enquête qui a été menée.

Joy Worrall vivait dans le Flintshire mais elle a été retrouvé morte dans une carrière près de sa maison en novembre de l'année dernière. Son fils Ben a expliqué au tribunal que sa famille l'avait retrouvée morte après que sa retraite ait été annulée.

Le département du Travail et des Retraites s'est excusé "de tout son coeur" auprès de la famille de Mme Worrall pour cette terrible erreur. Son fils a expliqué que sa mère n'avait pas envie de parler de ses problèmes, mais qu'elle avait déjà déclaré par le passé qu'elle se "jetterais dans la carrière" si elle tombait gravement malade ou connaissait des difficultés financières.

(joy Worrall est morte à cause d'une erreur administrative du DWP. Sa retraite s'est arrêtée, elle a utilisé ses économies et s'est suicidée. Nous pourrions tous être Joy Worrall. Nous pourrions être la prochaine victime du DWP.) 

"Ma mère avait l'impression de ne plus pouvoir parler de ses finances" a-t-il déclaré.

 L'enquête a permis de découvrir qu'elle avait reçu un héritage en 2014 mais que le département du Travail et des Retraites lui avait dit que cela n'affecterait pas sa retraite. 

(Le DWP s'excuse après qu'une femme âgée de 81 ans qui s'était vu retirer sa retraite par erreur se soit suicidée.)

Les choses ont empiré quand, en 2017, le crédit qui lui avait été donné pour compenser son héritage a été suspendu. Une erreur administrative est survenue et tous les paiements ont soudainement stoppé. D'après l'enquête, elle n'aurait apparemment pas envoyé de lettre au département du Travail et des Retraites pour leur parler de ce problème.

(Joy Worrall, âgée de 81 ans, avait dépensé toutes ses économies quand elle s'est ôté la vie)

Un porte-parole du département a déclaré :

"Nos pensées vont à la famille et aux amis de Mme Worrall. Nous nous excusons sans réserve à la famille de Mme Worrall pour l'erreur qui a causé sa retraite à ne plus être versée et nous engageons à retenir la leçon."

Une véritable tragédie qui aurait pu être évitée facilement. 

ⓘ AMOMAMA.FR ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d'automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d'aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d'éviter que quiconque ne soit blessé. AMOMAMA.FR s'élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d'abus, d'inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d'abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.