Laurence Boccolini : après sa soudaine hospitalisation, sa déclaration d'amour à sa fille Willow

Laurence Boccolini a récemment été hospitalisée. Ce dimanche 26 mai 2019, à l'occasion de la fête des mères, l'animatrice a publié une déclaration touchante à sa fille Willow sur son compte instagram.

Ce dimanche 26 mai 2019 était le jour de la fête des mères en France. Une journée que la majorité des mamans ont passée avec leurs enfants.

Et Laurence Boccolini n'a pas fait exception. L'animatrice a publié une photo sur son compte instagram, qui montre les cadeaux que sa fille Willow, 5 ans et demi, lui a offerts : une rose et un bijou qu'elle a fabriqué elle-même.

En légende à cette photo, l'animatrice a écrit :

"Tu es ma meilleure amie, mon amour, mon tout, mon arc-en-ciel. Merci pour ce bijou digne des joyaux de la couronne. Bonne fête des mères à moi. Heureusement que tu es là..."

Une bulle de bonheur qui vient éclairer le quotidien de Laurence Boccolini. En effet, l'animatrice a récemment publié une photo d'elle dans une chambre d'hôpital.

View this post on Instagram

Légende : “ Arbre de Noël déplumé qui n’apporte pas de cadeaux ! ».😉 Enfin soyons juste quand même , pour mon anniversaire il y avait un beau cadeau sous cet arbre ... La bienveillance et la réactivité du Professeur C. Qui m’a sauvé la vie. parfois vous refusez d’écouter cette voix à votre oreille qui vous mets en garde et vous dit que tout peut basculer en une seconde. Alors il faut bien l’écouter, ne plus essayer de donner le change avec le sourire et tout le reste devient dérisoire ...Tout. Absolument TOUT 😌 Merci à Calixte et Isabelle pour avoir été à mes côtés.Friends / family forever ❤️. #recadrage #frayeur #avancer #moidabord #life #health #merci #warrior #vivre #live #love #takecareofyourself

A post shared by laurence boccolini (@lolobocco) on

Le cliché avait beaucoup inquiété ses fans, qu'elle a tenu à rassurer un peu plus tard :

"Oui j’ai été hospitalisée, oui c’était grave, et oui j’ai failli voir le fameux tunnel avec la lumière au bout (…) mais ce n’est ni à cause de mon poids ou de ma perte de poids."

"J’essaye avec le plus grand mal et le plus de force possible de sortir d’une infection mal soignée lors de mon tournage en Afrique du Sud et qui a salement dégénéré une fois de retour à Paris."

Habituée à être évasive sur sa vie privée, Laurence Boccolini avait choisi de parler ouvertement des raisons qui l'avaient envoyée à l'hôpital car certains magazines people avaient commencé à lancer de fausses rumeurs.

Dans un cas comme celui-ci, hors de question pour l'animatrice de laisser passer sans rien dire.

View this post on Instagram

Etre loin être bien être avec votre équipe à vos côtés a chaque instant,dans la brousse sous le soleil brûlant, réalisant ( sans ombrelle 😉) un travail formidable d'images, vidéos , plans, réalisation, pour rendre hommage à ces paysages à couper le souffle . Sourire parcque la bas les gens vous sourient et vous disent que si vous aimez leur pays alors vous alors vous êtes forcément un des leurs.. chanter Assimbonanga à deux voix avec notre driver Russel et être émue de ce partage ... Ma @myriam.sauvage jouant de sa magie pour que je sois jolie à regarder ( quel boulot ! ❤️) et @sylvain.decolfmacker maniant son peigne magique pour que mes cheveux ne fassent pas piscine ...Le soleil ne donne pas comme dans la chanson de Voulzy, le soleil BRÛLE mais ce n'est rien tant nos yeux ont à regarder et admirer ...on finira même par aimer la troupe de babouins pas commodes qui tous les matins nous font sprinter vers la voiture !!! " ici tout ce qui est beau est dangereux " me disait quelqu'un de l'équipe sud africaine ...C'est un peu vrai. Mais nous sommes tous dans une aventure qui nous demande d'oublier nos petits conforts habituels et d'apprécier une autre façon de voir les choses ...Bravo à ceux qui font tout pour que nous puissions réaliser un super travail. Je pense qu'on voit bien à mon sourire que je suis heureuse d'être là . Hâte que vous découvriez ce pays grâce à l'émission . #loveisallyouneed #ilovemyjob #teamwork #southafrica

A post shared by laurence boccolini (@lolobocco) on

"On a beau se dire qu'ils inventeraient n'importe quoi pour vendre du papier, je peux vous assurer que lorsque vous êtes malade et que vous tombez sur des articles comme ça… vous avez des envies de meurtres… […] Et vous pensez à mes proches ou ? Incroyable inconscience de nommer le cancer, l'oncologie, la chimiothérapie dans cet article...", avait-elle réagi.

Une fureur que l'on comprend facilement.

LA MALADIE QUI LA RONGE

Découvrez dans cet autre article, le moment où la célèbre présentatrice s'est, une fois de plus, armée de courage pour parler de la maladie qui empoisonne sa vie.

View this post on Instagram

terminer ses vacances avec le sourire car je sais que dès Lundi je VOUS retrouve sur @europe1 de 16h à 18:00h! Tellement heureuse de revenir dans cette maison mythique !!! Et la joie immense de pouvoir passer deux heures avec vous, pouvoir vous parler , vous écouter et rire avec vous ...Un rendez-vous qui m'émeut et bien sûr le trac! ( c'est comme le vélo la radio ? ça ne s'oublie pas ?). Merci pour tous vos messages d'encouragement et croyez le ils me font tellement de bien! Boc' is Back 😊. Et j'ai rendez-vous avec vous dès lundi ... À très vite ! LIVE , LOVE, LAUGH! 30 ans de radio derrière moi et j'espère encore d'autres a venir! #nofilter #nofilterneeded #musicislife #radio #happy #lovemyjob #love

A post shared by laurence boccolini (@lolobocco) on