La soeur de Céline Lechanteur ne croit pas à son suicide

Le 28 mai 2019, Céline Lechanteur, ancienne candidate de « The Voice Belgique » est décédée. Selon les informations reçues, la jeune femme s’est suicidée. La famille de la victime affirme que ce n’était pas le cas.

Sept ans avant la triste nouvelle, on avait aperçu Céline Lechanteur aux éditions à l’aveugle de « The Voice » en Belgique. Son passage a été bref mais de nombreux téléspectateurs se souviennent d’elle.

En effet, aucun des jurys sur le plateau ne s’est retourné lors de sa performance. Elle a chanté la chanson de Michel Bergé intitulée « Seras-tu là ? ».

Le mardi 28 mai, on a annoncé le décès de la jeune femme de 30 ans sur Sudinfo. Selon les propos recueillis par les autorités, Céline Lechanteur a mis fin à ses jours d’elle-même. Elle laisse derrière elle une petite fille qui se nomme Nina.  

Selon les membres de sa famille cette histoire de suicide ne tient pas la route. Pour eux, la maman de Nina a été harcelée et manipulée durant son vivant.

C’est pour cela qu’elle a fini par s’ôter la vie. Un acte plus ou moins involontaire selon ses proches.

« Je voudrais mettre les pendules à l’heure ma fille Céline Lechanteur ne s’est pas suicidée on l y a poussé à force de harcèlement moral par une personne narcissique "monsieur battelo" !

Arrêtez de publier des choses sans en demander la permission à sa famille Éric Lechanteur Emilie Lechanteur Alain Clignet laissez-nous vivre notre deuil sans publicité »,

a écrit Yasmine Marechal, sa mère sur Facebook.

La sœur de la victime s’est également exprimé sur les réseaux sociaux :

«Ma sœur ne s’est pas donné la mort. On l’a poussée à bout. Elle a été manipulée par un pervers narcissique. J’aimerai que les choses soient bien claires pour tout le monde, ELLE NE S’EST PAS SUICIDÉE »,

a-t-elle déclaré.

La famille a annoncé que la cérémonie d’adieux de la jeune femme était prévu pour le samedi 1er juin à l’église de Grand-Rechain. Le corps de la défunte doit être incinérée et inhumée loin des regards des curieux.

Le phénomène du suicide ne touche pas également les adultes mais également des jeunes, voire des enfants. Une enfant de 10 ans s'est suicidé après avoir été victime d'intimidation impitoyable, dit sa mère.

"Kevin Reese Jr. s'est pendu dans son placard chez lui, au Texas, le 21 janvier, après que des brutes ont écrit sur sa tablette : "Tue-toi, tu n'as rien à faire ici". Sa mère, Crystal Smith, a dit qu'il était souvent intimidé à l'école par d'autres garçons.

Une fois, il est rentré à la maison en pleurant parce qu'un garçon l'a frappé plusieurs fois à la récréation. Sa mère a dit qu'elle avait contacté l'école, mais que l'autre garçon avait nié qu'il y avait eu une "bagarre physique" et qu'ils n'avaient trouvé "aucune preuve d'intimidation".Il n'avait que 10 ans." - Traci Young Fant | Facebook

 
Les postes connexes
shutterstock.com
People May 29, 2019
Céline Lechanteur a mis un terme à ses jours à 30 ans
People Mar 27, 2019
Une enfant de 10 ans s'est suicidé après avoir été victime d'intimidation impitoyable, dit sa mère
Conseils Mar 27, 2019
Dévastée, la mère d'un garçon de 10 ans, qui s'est suicidé après avoir été victime de harcèlement à l'école, s'exprime
Célébrités Mar 18, 2019
Michael Jackson : Sa fille Paris a démenti les rumeurs de tentative de suicide suite au documentaire "Leaving Neverland"