Une raison possible du meurtre de Nathalie Debouillie par son ex-compagnon

Une mère de deux enfants s'est faite kidnapper dans la matinée du lundi 27 mai, à Lille. Nathalie Debaillie pensait que ce serait une journée normale mais ne se doutait pas qu'il serait le dernier.

Le drame se passe dans la date du lundi 27 mai, lorsque Nathalie Debaillie, mère de deux enfants est retrouvée morte, assassinée après avoir été enlevée de force par quatre hommes.

La scène a lieu, premièrement, dans un parking souterrain à Lille, près de son lieu de travail, et où elle a l'habitude de se garer. Cependant, de là, elle est emmenée dans un endroit qui lui est très familier : le domicile de son ex-compagnon, où son corps sans vie sera retrouvée.

Les premières constatations ont révélé que la mère de famille avait été tuée par arme blanche, ou plus exactement, un cutter.

NATHALIE DEBAILLIE

"Elle était une femme souriante qui adorait les gens. Elle aimait recevoir et préparer de bons petits plats",

selon un proche de la famille. Décrite comme une mère aimante, elle donne une parfaite éducation à ses deux enfants, l'aînée de 20 ans, étudiante dans les sciences sociales, et un cadet de 18 ans.

L'EX-COMPAGNON

Le lieu où le corps de Nathalie a été un choc pour ses proches, selon une connaissance du couple.

"Mes amis et moi avons halluciné lorsque nous avons découvert que le lieu où le corps sans vie de la victime a été retrouvé correspondait à l’appartement de Jérôme",

avait-il déclaré.

Effectivement, ce Jérôme, Jérôme Tonneau, était l'ex-compagnon de Nathalie avec qui elle auraient entretenue deux ans de relation amoureuse.

"On a fêté ses 50 ans dans ce même appartement",

se souvient la source.

Mais qui est réellement Jérôme Tonneau ?

Il est décrit comme un habitué des bars ou des restaurants, plus vu dans le Vieux-Lille. Apparement, c'est un personnage qui n'hésite pas à faire la tournée pour le grand plaisir de ses concitoyens.

"C’est quelqu’un qui aimait les femmes et roulait dans de belles voitures. Je me souviens qu’il possédait un pied-à-terre à l’île Maurice où il séjournait régulièrement",

a déclaré un de ses amis de soirées.

Un mobile possible ? Un des proches de la famille fait honneur de donner une piste :

"Je le connais depuis 2010, il disait avoir investi beaucoup d’argent pour un bien immobilier commun et souhaitait le récupérer",

faisant référence au bien immobilier que Nathalie et lui avait en commun.

Il semblerait que Jérôme soit instable psychologiquement et était interné dans un service psychiatrique, il y a quelques mois à la suite d'une tentative de suicide.

Selon La voix du Nord, "il était en grande difficulté financière ces derniers mois."

Serait-ce un mobile considérable pour ôter la vie de quelqu'un, en tout cas, toutes nos condoléances à la famille de la victime.

Si le cas de Nathalie Debaillie s'est terminé dramatiquement, une autre femme, qui s'est faite enlever dans l'Aube, à Nantes, a pu être sauvé par les forces de police nantaises, après avoir pu envoyer un simple SMS.

Les postes connexes
Actu France May 29, 2019
Le suspect d'un meurtre à La Madeleine était assisté de trois hommes de main
Twitter/VDNLille
People May 29, 2019
Le suspect du meurtre de Nathalie à La Madeleine est arrêté
Actu France Mar 06, 2019
Julie, 35 ans, tuée par son ex-conjoint à L'Île-Rousse : ''Elle essayait de vivre normalement''
Actu France Mar 06, 2019
"On me prendra au sérieux quand je serai morte" : Julie douib tuée par son ex-mari