Les enfants fauchés à Lorient : la controverse autour des témoignages de la passagère

En garde à vue depuis le mercredi 12 juin 2019, Gäelle, 21 ans, passagère du chauffeur qui a fait 1 mort et un blessé grave, explique ne pas avoir vue la trace de ce dernier. La police n’est pas en accord avec ses dires, et décide de prolonger sa garde à vue.

Le dimanche 9 juin 2019, un chauffeur a percuté deux enfants. L’un, a malheureusement succombé à ses blessures, et l’autre a été emmené d’urgence dans un hôpital où il est entre la vie et la mort.

Les auteurs de ce drame tragique, ont rapidement été identifiés par les autorités. En effet, il s’agissait de Killian, 20 ans, au chômage, et de son ex-petite amie, Gaëlle, 21 ans, vendeuse de vêtements dans un magasins.

À ce jour, le chauffeur n’a pas encore été appréhendé mais ce n’est qu’une question de temps. Les aéroports, frontières et ports sont surveillés de près.

Mercredi soir, Gaëlle s’est rendue de son plein grès. Mise en garde à vue, la vendeuse de vêtements a fait part de sa version. Elle a expliqué avoir passé la première nuit avec le chauffeur, toujours en caval, dans la forêt de Lorient.

Après cela, l’homme recherché se serait enfui, laissant la femme seule dans les bois, pendant trois jours. Elle aurait frappé à la porte d’une maison, où elle a réussi à appeler les autorités.

Une source policière, a indiqué sur BFMTV :

"La jeune femme était dans la rue, elle a vu une maison éclairée, elle a sonné, s’est présentée à la famille et leur a demandé d’appeler la police."

GARDE À VUE PROLONGÉE

La procureuse de Lorient a déclaré :

“Gaëlle T., Impliqué dans les faits d’homicide involontaire aggravé et de blessures involontaires aggravées, a été placée en garde à vue mercredi à compter de 23h35 pour des faits de non-assistance à personne en danger.”

La garde à vue de la jeune femme, a ensuite été prolongée par le Parquet. Les autorités n’ont pas adhéré à la version de la passagère, qu’ils ont qualifié de “système de défense”.

MISE EN DOUTE

Des personnes proches de l’enquête, ont affirmé leur doute vis-à-vis des paroles de la jeune femme :

“Les forêts de Lorient ne sont pas denses, on y fait le tour en une journée, pas trois.”

Des complices auraient-ils pu aider Killian à s’échapper ? La jeune femme pourrait écoper de 7 ans de prison et son ex-compagnon, 10 ans.

Cependant, des amies de la présumée complice, ont affirmé que la jeune femme était sous "l'emprise" du conducteur. Elles ont également indiqué, qu’ils n’étaient plus ensemble depuis des mois. Mais que faisait-elle dans le véhicule ? Ne serait-ce pas plutôt un stratagème pour éviter la justice ?

Ce qui est sûre c’est que pour les autorités, Gaëlle est bel et bien la complice du meurtre d’un enfant à Lorient, et que seul le juge aura le dernier mot.

La fausse version des faits apportée par Gaëlle, ont indiqué que des complices auraient très bien pu aider ce dernier à s’échapper. En attendant la suite des événements, découvrez comment la tante du suspect, le supplie de se rendre.

Les postes connexes
Twitter/LeTelegramme
Actu France Jun 13, 2019
L'arrestation de la passagère du chauffeur qui a percuté les deux enfants à Lorient
Twitter/le_Parisien
Actu France Jun 13, 2019
Qui est la passagère du conducteur qui a tué un enfant à Lorient
Twitter/BFMTV
Actu France Jun 12, 2019
La mère de la passagère de l'accident à Lorient espère que sa fille va bien
Twitter/redpesked
Actu France Jun 13, 2019
Tragédie à Lorient : "Gaëlle a été interpellée", son proche révèle