L'automobiliste à Rouen qui a renversé 4 "gilets jaunes" est un policier mobile

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

En février 2019, une manifestation des Gilets Jaunes s’est tenue à Rouen. Un homme dans sa voiture a voulu forcer le passage d’un cortège du mouvement et a finalement renversé quatres participants. Il se trouve que le conducteur est un gendarme mobile.  

En début d’année 2019, le mouvement Gilets Jaunes était encore très fervent. Le 16 février, une manifestation s’est déroulée à Rouen.

Alors que la journée était en train de se terminer, vers 17h, un homme était au volant de sa voiture avec sa femme et son bébé. Le conducteur tente de passer une ligne de manifestants mais ces derniers refusent de lui céder le passage en lui disant qu’il ne passera pas.

Annonces

Selon le témoignage d’une personne à France Bleu, l’homme a eu peur quand des Gilets Jaune ont commencé à taper sur son véhicule.

Annonces

Il aurait donc forcé le passage craignant pour sa vie et celle de sa petite famille. Quatres Gilets Jaunes ont été renversés quand il a accéléré sa voiture. Le conducteur s’est finalement rendu à la police en racontant les faits. L’homme a été placé en garde à vue.

Après plus de quatres mois après l’incident durant la manifestation à l’avenue du Mont Riboudet à Rouen, de nouvelles informations concernant le conducteur sont dévoilées.

Annonces

Si la police n’a pas donné des détails sur la garde à vue de l'homme, une source de France Bleu quant à elle a donné un peu plus de précisions dans l’affaire.

Elle a affirmé que l’homme est un gendarme mobile de la ville de Rouen. Il ferait partie de l’escadron de Mont-saint-Aignan. Interrogé sur l’affaire, la gendarmerie où il était ne s’est pas montré très bavarde à son sujet.

Annonces

La seule chose qu’ils ont bien voulu dire c’est que le samedi de la manifestation, le gendarme question ne travaillait pas.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, l’affaire est toujours en cours car une des personnes renversées a porté plainte contre le gendarme.

Voiture de policier | Photo : Pixabay

Annonces

La ville de Rouen a souvent été la scène d’incidents peu communs durant les manifestations des Gilets Jaunes. Un gilet jaune, enceinte de 5 mois, a été violemment agressée près de Rouen.

Annonces