Témoignage de la mère de Cameron sur le syndrome du " bébé secoué "

Cameron est maintenant âgé de 7 ans, et il est handicapé. Sa maman rapporte un témoignage poignant de l'origine du handicap de son fils. 

Fleur est la maman d'un petit bonhomme très souriant, né en mars 2012. Après avoir passé quelques mois aux côtés de son bébé, la mère de famille devait reprendre son travail.

Elle a alors décidé d’inscrire son premier enfant à une crèche. Mais c’était impossible avec ses horaires, c’est la raison pour laquelle elle a opté pour une assistante maternelle. 

“Je l'avais inscrit à la crèche, mais mes horaires n'étaient pas compatibles avec les leurs. La directrice m'a alors recommandé une assistante maternelle. C'était une jeune mère de trois enfants. Le feeling était bien passé. J'avais donc décidé de lui confier mon fils.”

En novembre 2012, le mari de Fleur, qui est un militaire, rentrait de mission, et le couple a prévu de faire des courses. Ainsi, Cameron, alors âgé de 7 mois, a été déposé la matinée chez sa nounou.

En fin de l’après-midi, alors qu’ils étaient en chemin pour le prendre, la nourrice a appelé. Elle a averti que le petit Cameron allait très mal. 

L’enfant a été transporté d’urgence à l’hôpital par les pompiers. Après quarante-huit heures d’hospitalisation, le bébé était toujours dans un état critique. Les parents de Cameron étaient confus quand une assistante sociale les a convoqués. 

“Elle nous posait tout un tas de questions très personnelles, voulait s'assurer que la grossesse avait été désirée. Je ne comprenais pas où elle voulait en venir. Je voulais juste savoir comment allait mon bébé. En réalité, les médecins avaient constaté des hématomes sous-duraux. Des symptômes du syndrome du bébé secoué.”

Les parents de Cameron ont été soupçonnés de maltraitances. Ils allaient être séparés de leur fils. Dans sa première version, l’assistante sociale a raconté qu’elle avait trouvé le petit sans réaction dans son lit, et c’est pour cela qu’elle a appelé les secours. Mais elle a fini par craquer lors des interrogations.

Elle a avoué avoir secoué le bébé à plusieurs reprises parce qu’il n’arrêtait pas de pleurer, elle l’aurait même reposé brutalement dans le lit. 

"Jamais elle ne nous a demandé pardon. Durant le procès, elle a reconnu son acte, mais pas sa culpabilité. Elle a même osé dire : “Ça va, je ne l'ai pas secoué comme un prunier ! ” C'était atroce d'entendre ça mais, au moins, elle a été punie pour le mal qu'elle a fait.”

L’assistante maternelle a été condamnée à 5 ans de prison avec sursis lors d’un procès en 2015. Cependant, Cameron n’est pas sorti sans séquelle de cet incident. Il est devenu handicapé. 

“Mon fils ne se sent pas bien. Il ne peut ni se lever ni tenir assis seul. Il ne marchera peut-être jamais normalement. Son petit frère ne va pas tarder à marcher. C'est douloureux pour lui de l'observer depuis sa chaise roulante…”

Fleur a décidé de se confier dans un livre intitulé “Une vie secouée”, et a créé une association rassemblant les parents qui sont passés par là. Son but est d’éviter que d’autres drames se produisent. 

“Il faut informer les parents, les assistantes maternelles ou toute autre personne qui a la charge de l'enfant, que si la fatigue ou l'irritation prennent le dessus, il faut demander de l'aide. La vie d'un enfant est trop précieuse pour la gâcher dans un moment d'égarement… ”

La mère de Cameron a donné naissance à son deuxième enfant, Lewis, et est toujours traumatisée par ce qui est arrivé à son fils. Elle est terrifiée de confier son enfant à un inconnu. 

“Que ce soit par jeu ou par énervement, il ne faut jamais secouer un bébé ! Cela peut causer des lésions cérébrales importantes et irréversibles, qui peuvent être fatales.”

UN CAS SIMILAIRE

Tout a basculé, le 7 octobre 2015, quand ils ont reçu un appel de leur assistante maternelle Sylvie Schneider pour les alerter que leur enfant ne se réveillait plus. Maintenant, le petit Axel est âgé de 4 ans et est handicapé

La nounou a été condamné à 5 ans de prison pour avoir secoué le bébé, mais les parents ne sont pas satisfaits de sa peine d'emprisonnement. 

Les postes connexes
Twitter/F3Alsace
People May 16, 2019
Colmar : 5 ans de prison pour la nounou qui a rendu l'enfant invalide
shutterstock.com
Actu France May 18, 2019
Témoignage émouvant du père, accusé de la mort de son bébé de 5 mois
People Apr 06, 2019
Cette mère a immortalisé deux jeunes fils qui sont morts dans un accident de voiture en nommant des jumelles en leur honneur
Parentalité Apr 04, 2019
Après des années d'efforts et 5 fils, cette mère est enfin heureuse d'avoir donné naissance à une fille