L’identité de Laetitia, la fille de Laurence Ferrari et Thomas Hugues

Sedera Raliniainjanahary
05 juil. 2019
10:36
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Les enfants représentent souvent (pour ne pas dire toujours) la prunelle des yeux des parents. Pour un papa et une maman célèbres il en va de même. C’est effectivement le cas pour Laurence Ferrari et Thomas Hugues. Deux journalistes très aimés par les téléspectateurs français dont on ne présente plus. 

Annonces

En 1993, Laurence Ferrari et Thomas Hugues se sont mariés. Une romance qui a duré un peu plus d’une dizaine d’années car ils se sont séparés en bons termes en 2007. De leur amour sont nés deux  beaux enfants : Baptiste et Laetitia. 

En 2019, la petite Laetitia est devenue une belle femme et elle a 22 ans. Pour ses études, la fille de Laurence Ferrari a choisi la voie artistique en intégrant l’École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle.

Un choix de filière qui l’a conduite à vouloir  travailler sur un projet avec sa maman. Ensemble les deux femmes ont réalisé un documentaire sur la mère de Laurence Ferrari. 

Annonces

La décision de Laetitia d’entreprendre un projet centrer sur sa grand-mère a beaucoup surpris Laurence Ferrari.

En effet, cette dernière n’a jamais été très bavarde au sujet de sa mère. Lors d’un entretien accordé à Paris Match, les deux ravissantes femmes ont fait des révélations étonnantes. 

Laetitia disait qu’elle savait que très peu sur sa grand-mère :

“Elle s’appelle Bernadette. Elle a un mari et trois filles qui l’aiment et l’entourent. Cette femme est ma grand-mère ; pourtant, je ne l’ai pas connue (…) J’ignore tout d’elle. La seule chose que je sais, c’est que, en 1989, elle a décidé de mettre violemment fin à ses jours”,

Annonces

a-t-elle déclaré.

Annonces

Cette prise de conscience l’a motivée à vouloir “lever la voile” sur un sujet presque tabou dans la famille :

“...c’est comme une évidence : je dois réhabiliter la mémoire de ma grand-mère”,

a-elle dit durant l’interview. 

Laurence Ferrari s’est demandée sur les motivations qui pouvaient pousser sa fille à choisir de faire un documentaire sur sa mère.

Annonces

Elle jugeait le sujet comme trop douloureux car il comportait un suicide et voulait tout d’abord refuser mais finalement a accepté en disant que :

“les cicatrices qui rendent forte sont celles que l’on voit. Celles que l’on cache n’ont toujours pas cicatrisé”.

Pour Laurence Ferrari, ce qu’à fait Laeticia a surement été le bon moment :

“il était peut-être temps. Trente ans après, il faut relâcher le poids du secret et du silence (...) Il m’aurait fallu encore beaucoup de temps, à moi toute seule, pour en parler”,

a-t-elle fait savoir à sa fille et au micro de Paris Match.

Annonces
Annonces

Parler du suicide de ses parents n’est pas évident pour un enfant. Lors de son passage dans l'émission "Une ambition intime" diffusée sur M6, Michèle Bernier a raconté le suicide de sa mère.

 

Annonces