Énora Malagré : pourquoi ne pourra-t-elle jamais donner la vie

Belayana
09 juil. 2019
09:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Énora Malagré a appris le terrible verdict des médecins. Atteinte d'endométriose depuis quelques années, elle ne pourra jamais enfanter.

Annonces

Depuis très longtemps, Énora Malagré rêve d’avoir un enfant. L’ancienne chroniqueuse de Cyril Hanouna ne cessait d’en rêver même quand il y a huit ans, elle a appris qu’elle souffrait d'endométriose, une maladie gynécologique entraînant de fortes douleurs et des problèmes de fertilité.

LA PIRE DES DOULEURS

Dans un entretien au site "Éclaireuses", diffusé sur Facebook le 29 mars 2019, la jeune femme de 38 ans a avoué que la pire des douleurs est celle de "ne pas pouvoir avoir de bébé".

"J’avais l’impression d’être une non femme. Cette sempiternelle question "t’as 38 ans, tu n’as toujours pas d’enfant ?". Ben non, j’aimerais mais je ne peux pas."

Annonces
Annonces

a-t-elle déclaré avant de faire une confidence sur le deuil de la grossesse qu’elle a été contrainte de faire.

"J’en suis encore au stade où il va falloir faire le deuil, non pas d’avoir un enfant, mais d’être enceinte. J’entame le chemin de ce deuil mais ce n’est pas évident."

a-t-elle précisé.

Annonces

DIAGNOSTIQUÉE D'ENDOMÉTRIOSE À 30 ANS 

Comment s'est-elle rendue compte qu'elle était malade ? En effet, au départ, Énora Malagré ne ressentait aucune des douleurs que provoque cette maladie :

"Il n y a pas eu de symp­tômes, je n’avais pas de règles doulou­reuses. C’est une mala­die que je connais­sais déjà très bien. (...) ...j’ai grandi avec une maman qui m’a raconté ce que c’était. (...) Mais moi, je n’avais pas de symp­tômes, rien"

confiait-elle au micro d'Europe 1 en mars 2017. Mais peu à peu, la maladie s'est installée et a pris le pas sur son bien-être : 

Annonces
Annonces

"Au bout d’un moment, ça m’a donné des crises rénales. (...) J’avais des douleurs à tomber par terre et qui frôlent l’éva­nouis­se­ment. Et puis, ne pas pouvoir me lever de chez soi pendant quasi 24 heures voire 48 heures, c’est incroyable."

a-t-elle raconté avant de continuer : 

"Malheu­reuse­ment, après plusieurs fausses couches et des douleurs qui commençaient à apparaître, là on a vu les premiers kystes et on a diagnostiqué la maladie." 

Annonces

SON DÉSIR D'ADOPTER UN ENFANT

Après ce diagnostic, Énora Malagré affirme qu'elle est restée longtemps "murer dans le silence". L'année dernière, on apprenait qu'après plusieurs fausses couches, la jeune femme voulait se tourner vers l'adoption.

"J'ai lancé le processus il y a un an et demi. C'est long, ça prend du temps"

révélait-elle sur le plateau de "Salut les terriens !" en mai 2018.

Annonces

Mais aux dernière nouvelles, cette procédure n'a pas abouti. Dans une récente inteview, Énora Malagré n'a pas souhaité en dire plus :

"Je n'en parle pas. J'ai fait une connerie, je ne veux plus en parler."

a-t-elle déclaré à PurePeople le 15 mars 2019.

SON REGRET DE DEUX AVORTEMENTS

Se trouvant à présent dans l'impasse en quête des joies de la maternité, l'animatrice regrette également avoir avorté à deux reprises.

"Il ne se passe pas un jour sans que j'imagine ces deux potentiels enfants, moi qui aujourd'hui hurle de tristesse contre ces entrailles qui ne veulent plus me faire ce cadeau, rongées par cette saloperie d'endométriose. Il ne se passe pas un jour, où, seule devant ma glace je ne me sens pas triste"

Annonces