Retour sur la vie et la carrière du présentateur de JT, Yves Mourousi

Guerry Naissant
10 juil. 2019
16:37
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Yves Mourousi est décédé le 7 avril 1998. 21 ans après son décès, il reste encore dans la mémoire des téléspectateurs du JT de 13h de TF1. Un retour sur la vie et la carrière de ce journaliste de JT très rock'n roll.

Annonces

Yves Mourousi a été le visage du JT de 13h de TF1 pendant près de 13 ans entre 1975 et 1988. Une période durant laquelle le présentateur a transformé radicalement la manière de présenter le journal.

Nous vous proposons de replonger dans l'existence et la carrière de cet homme qui est devenu très célèbre pour le fameux "Bonjour" qu'il employait au début de tous ses journaux télévisés. Une astuce qu'il a adoptée après avoir omis de saluer les auditeurs lors de sa première présentation radio sur France Inter.

Yves Mourousi présentant le JT de 13 heures. | Youtube/Ina Actu

Annonces

EUPHROSINE, LA MÈRE PARFAITE QU'IL S'EST INVENTÉE

Né le 20 juillet 1942 à Suresnes, des relations d'un père inconnu avec Euphrosine, émigrée russe de noblesse phanariote, Yves a été éduqué par sa grand-mère Marie Figueira d'Almeida. Et, tandis qu'il s'était inventé une mère parfaite, Euphrosine était en réalité une toxicomane collaboratrice des Allemands pendant la guerre, qui gagnait sa vie pendant l'Occupation en faisant du trafic de cigarettes et dénonçant des familles juives et d'immigrés russes.

Si l'on en croit Cyril Eder dans "Les comtesses de la Gestapo", elle aurait accouché d'Yves Mourousi en juillet 1942 après avoir été emprisonnée pour escroquerie envers les nazis. Yves Mourousi voulait savoir qui était son père, mais il n'aura jamais une réponse satisfaisante bien que sa mère lui dira que ce dernier était Richard Glorieux, collaborateur français.

Annonces

En 1950, elle sera condamnée de nouveau à trois ans de prison ferme pour intelligence avec l'ennemi. Euphrosine serait décédée en Grèce, dans la pauvreté et l'anonymat.

Annonces

IL ÉTAIT UN VÉRITABLE FÊTARD

Yves Mourousi était un noceur incorrigible, qui étonnait son entourage par sa capacité d'enchaîner les nuits blanches tout en assurant la présentation du JT de 13 heures de TF1. Lorsqu'il a épousé la journaliste française Véronique Audemard d'Alençon, dans une cérémonie en grandes pompes à Nîmes, il était resté fidèle à son attitude démesurée et avait convié près de 4000 personne.

Le journaliste figurait aussi sur la liste de ces célébrités qui fréquentaient les boites tendances et s'administraient des substances illicites, au cours des années 1980. Sans limites, il avait un penchant pour les boites gay et ne dissimulait même pas le fait qu'il était aussi attiré par les rapports homosexuels.

Annonces
Annonces

SON AVENTURE AVEC DAVID BOWIE

Parlant d'homosexualité, il y avait une rumeur qui affirmait qu'il avait compté parmi ses nombreux amants, l'illustre chanteur anglais David Bowie. Une information qu'a relayée Danièle Gilbert, qui connaissait bien le journaliste, dans sa biographie "Il faut que je vous raconte" :

"Tous les deux étaient de fortes personnalités qui ne ressemblaient à personne d'autre et qui s'étaient rencontrées, deux extravagants avec une dimension supérieure",

a précise l'animatrice.

David Bowie lors d'un entretien avec Yves Mourousi en juin 1977. | Youtube/David Bowie News

Annonces

IL EST SORTI VIVANT D'UN ATTENTAT À LA BOMBE

Ce viveur a échappé à un attentat à la bombe, revendiqué par la section franco-arabe du refus le 31 août 1978. On est en soirée et, tandis qu'Yves Mourousi rentrait chez lui en la compagnie d'un ami journaliste, une charge explosive activée à distance détone dans son appartement au 126 boulevard Suchet dans le 16ème arrondissement de Paris, le blessant à l'épaule. Un horrible drame sur lequel lumière ne sera jamais totalement faite par la suite.

SON PARCOURS COMME ANIMATEUR

Yves Mourousi a fait ses débuts en tant que reporter pour France Inter à la fin des années 60. Sa première présentation d'un journal remonte à 1968. À l'époque il avait présenté le 13h sur l'une des antennes de l'ORTF avant de devenir quelques années plus tard en 1975, le présentateur et le rédacteur en chef du journal IT1 13 Heures, puis de TF1 Actualités 13 Heures jusqu'en 1981.

Annonces

Une période au cours de laquelle, il collaborera successivement avec Claude Pierrard, Michel Denisot et Jean-Pierre Pernaut dans la présentation du JT, jusqu'à ce que vienne l'année 1981. Yves Mourousi présente alors le JT de 13h de TF1 aux côtés de Marie-Laure Augry.

Annonces

Ensuite, survient son différend avec les nouveaux dirigeants de TF1 suite à la privatisation de la chaîne. Un conflit qui lui coûtera finalement son siège du JT de 13h en 1988, remplacé par Jean-Pierre Pernaut toujours en fonction depuis plus de 30 ans.

Depuis cet incident, les apparitions d'Yves Mourousi à l'antenne commenceront à être sporadiques. Il continuera tout de même d'animer une interview politique quotidienne sur RMC, pour ensuite devenir directeur des programmes et des opérations extérieures.

Annonces

Yves Mourousi est mort le 7 avril 1998 à Paris des suites d'une crise cardiaque à l'âge de 55 ans, 6 ans seulement après le décès de son épouse Véronique Mourousi, morte d'une méningite, laissant derrière lui son projet inachevé de devenir maire de Cannes aux élections municipales de 2001 !

Près de 21 ans après qu'Yves Mourousi ait disparu, les innovations qu'il a apportées dans la présentation des informations télévisées en France sont encore bien ancrées dans le patrimoine culturel français.

 

Annonces