Laeticia Hallyday essaie de vendre la villa Joy

Jacques Ronny
10 juil. 2019
19:30
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

La disparition de Johnny a assurément laissé un grand vide dans le coeur de ses proches, mais pas que. Son absence a également eu des répercussions sur le portefeuille de sa veuve.

Annonces

En effet, depuis le départ de son mari bien-aimé, Laeticia Hallyday a dû gérer à elle seule certaines dépenses.

Malheureusement, contrairement à la stupidité de l'Homme, la quantité d'argent présent dans son compte bancaire est limitée. Alors, depuis, la maman de Jade et de Joy reste assez prudente question dépense. 

Chacun a sa manière pour économiser de l'argent. Laeticia a, quant à elle, décidé que la sienne se tournera vers la vente "des biens qui ne sont pas rentables".

Annonces

En effet, elle s'est rendue compte que certains biens immobiliers en leur possession faisaient sortir plus d'argent qu'ils n'en faisaient rentrer. 

Ainsi, pour ralentir un peu ce rythme assez effréné dans les dépenses et stabiliser sa situation financière, la jeune femme a pris comme décision de tourner le dos aux jets privés, et s'est séparée de certaines personnes.

Annonces

Il s'agit entre autres de Laurence Favalelli, qui n'est nul autre que son agente et du cabinet de communication qui la conseillait. 

Eh oui ! Qui dit économie, dit bye bye à certains "plaisirs". Ce choix, elle l'a fait en toute connaissance de cause. Sa vie s'en retrouve surement chamboulée mais qu'en est-il pour ses filles ? Pour l'instant, rien n'est moins sûr mais en tout cas, les deux jeunes filles semblent toujours se porter à merveille. 

Il apparaît évident que comme toutes les mères Laeticia ne se lancerait pas tête baissée dans une situation qui pourrait nuire à ses enfants. 

Annonces

Rappelons tout de même que Laeticia n'est pas sans-le-sou. Le premier jugement rendu par le tribunal de Nanterre en 2018 lui a permis de toucher 62,5 % des royalties de son défunt mari. En plus de cela, il semblerait que la marque américaine Zippo a décidé de renouer avec Johnny Hallyday.

"Nous allons commencer les livraisons fin juillet, courant août, afin que les quelque 5 000 buralistes de notre réseau soient pourvus à la rentrée",

a expliqué Jean-Benoît Comard, le directeur général de Zippo France, dans les colonnes du Parisien.

Annonces

Pour l'instant le montant de la licence que la marque a versé à Universal Music reste "secret-défense" mais il apparaît évident que pouvoir exploiter le visage de Johnny Hallyday n'est pas donné. Décidément, ce sera Johnny qui, jusqu'à la fin, allumera le feu.

UNE SITUATION PRÉVISIBLE ? 

Cette situation avait déjà été évoquée. Fin mai 2019, le tribunal de Nanterre s'était prononcé apte à juger l'affaire de l'héritage de Johnny.

Depuis ce jour, il s'était dit que la victoire de Laura Smet allait ruiner Laeticia. Découvrez les raisons de cette affirmation en cliquant ici.

Annonces