ActualitésPeople

11 juillet 2019

Une enquête ouverte pour connaître les causes du décès de Vincent Lambert

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Vincent Lambert, patient en état végétatif depuis onze ans suite à un accident de la route, est mort le 11 juillet 2019. Une enquête a été ouverte par le procureur pour connaître les causes de la mort.

Neuf jours après que son médecin traitant a ordonné l'arrêt de ses traitements, Vincent Lambert s’est éteint le 11 juillet 2019 au CHU de Reims.

La décision concernant sa fin de vie a suscité de nombreuses controverses médiatiques, juridiques et éthiques presque dans toute la France.

Après la disparition de Vincent Lambert, le procureur de la République de Reims a annoncé une ouverture d’enquête en “recherche des causes de la mort”. Lors d’une conférence de presse, Mathieu Bourrette a souligné qu’il ne s'agit pas d’“une enquête pour meurtre”. 

Annonces

Annonces

“Il est indispensable de fournir les éléments médicaux et judiciaires permettant [à tous les membres de la famille] de connaître les causes exactes de la mort, afin que chacun prenne ses responsabilités “,

a-t-il précisé.

Au vu de la situation, le magistrat s'était rendu au CHU de Reims le jour même de la mort de Vincent pour expliquer à la famille du défunt le motif de sa décision. 

“Tous ont compris le sens de ma démarche”,

a indiqué Mathieu Bourrette, le procureur de la République de Reims.

Annonces

Le jeudi 4 juillet 2019, les parents de Vincent Lambert avaient déjà déposé une plainte pour "tentative de meurtre" contre le médecin traitant de leur fils, le docteur Vincent Sanchez, celui qui a ordonné l’arrêt des traitements. 

“Je n’ai ouvert aucune enquête contre [lui]. J’ai estimé que les arguments de droit et de fait n’étaient pas suffisants”,

a expliqué le procureur.

Annonces

Pour faire la lumière sur les circonstances de sa mort, une autopsie sera alors pratiquée sur le corps de Vincent Lambert le vendredi 12 juillet 2019 dans la matinée à Paris. 

Afin d'assurer le bon déroulement de l'enquête, Mathieu Bourrette compte également faire appel aux personnels médicaux de l'hôpital Sébastopol et à des membres de la famille de Vincent Lambert.

Annonces

UNE DOULEUR POUR SES PROCHES

Le lundi 8 juillet 2019, les parents de Vincent Lambert avaient laissé une lettre ouverte, affirmant qu’ils s'étaient résignés à voir leur fils “mourir”.

Un mouvement s’est créé devant l’église de Saint-Sulpice, le mercredi 10 juillet 2019.

Annonces