Le corps de Vincent Lambert est autopsié à Paris

Vincent Lambert est décédé le jeudi 11 juillet 2019, peu avant 8 h 30, au CHU de Reims, à l’âge de 40 ans. La famille de l’ancien infirmier pourra bientôt procéder aux obsèques. Le corps de Vincent sera restitué à sa femme et tutrice légale, Rachel, dès la nuit du vendredi 12 juillet.

Cependant, avant de rendre le corps à la famille, le procureur de la République de Reims, Matthieu Bourrette, a demandé une autopsie. La dépouille de Vincent Lambert a, ainsi, été autopsiée à Paris dans la matinée du vendredi 12 juillet 2019. 

"J'ai décidé de l'ouverture de cette enquête au regard du contexte tout particulier de ce décès après des années de recours judiciaire et du conflit ouvert qui existe depuis plusieurs entre les membres de la famille de MR Lambert”,

a expliqué le procureur de la République de Reims, Matthieu Bourrette, lors d’une conférence de presse. 

Le procureur a tout de même affirmé qu’il ne s’agissait pas d’une enquête préliminaire pour soupçon de meurtre, mais plutôt d’une procédure nécessaire dans une affaire qui a fait l’objet de plusieurs rebondissements judiciaires, comme l’est le cas de Vincent Lambert. 

“Je tiens à préciser que cette enquête n'est ni une enquête de flagrance ni une enquête préliminaire pour homicide volontaire, c'est à dire pour meurtre, il s'agit d'un cadre procédural qui permet de lancer des investigations lorsqu'une personne décède dans des conditions particulières ou suspectes sans que l'on soupçonne a priori de l'existence d'une infraction pénale”, 

a-t-il expliqué au média. 

L'enquête permettra donc de connaître les circonstances exactes du décès de l’homme de 42 ans sur son lit d’hôpital. Avant de clore le dossier, il est tout à fait nécessaire de vérifier si la loi a été vraiment respectée dans le protocole de fin de vie. 

“Cette autopsie sera réalisée par deux médecins légistes experts, particulièrement chevronnés en la matière pour éviter, là encore, tout débat sur la qualité des actes pratiqués”,

a détaillé le procureur de la république. 

En effet, dans de tel cas, il se pourrait qu’une partie de la famille se doute de la procédure engagée par le centre hospitalier. L’autopsie est pour éviter d’étudier encore la dépouille au cas où un tiers dépose une plainte mettant en doute les causes du décès. 

Le procureur Matthieu Bourrette ne veut pas se trouver dans une situation où il serait obligée de “procéder à l'exhumation du corps, élément d'une particulière violence dans un dossier où la logique de l'affrontement judiciaire n'aura jusqu'à ce jour épargné personne.”

Selon le magistrat, l’enquête pourrait prendre du temps, et le résultat ne serait pas connu avant plusieurs semaines, voire même plusieurs mois. 

QUI EST RACHEL LAMBERT ?

Les parents de Vincent Lambert se sont opposés à l’arrêt de traitements de leur fils, en état végétatif depuis plus de dix ans, contre leur belle-fille qui voulait le laisser partir. Découvrez qui est Rachel, cette femme forte au chevet de son mari depuis cet accident survenu en septembre 2008. 

 
Les postes connexes
twitter.com/FondLejeune
People Jul 11, 2019
Ouverture d'une enquête pour connaître les causes de la mort de Vincent Lambert
Twitter/fbleuchampagne
Actu France Jul 11, 2019
Le procureur de la République demande l’autopsie de Vincent Lambert
twitter.com/lesteclair
People Jul 11, 2019
Une enquête ouverte pour connaître les causes du décès de Vincent Lambert
shutterstock.com
Actu France Jul 11, 2019
Décès de Vincent Lambert, retour sur la chronologie de l'affaire