L’enfance difficile de Jean-Luc Lahaye qui a fini en prison à 17 ans

Le 12 mai 2019, Jean-Luc Lahaye a été invité sur le plateau de “Vivement dimanche”. Le chanteur de 66 ans a révélé des détails assez déroutants sur son passé dans l’émission de Michel Drucker, rapportée par Planet.

Né le 23 décembre 1952 à Paris dans le Xe arrondissement de la capitale, Jean-Luc Lahaye a connu une enfance plutôt tumultueuse. Dès son plus jeune âge, il a été confié à la direction départementale des affaires sanitaires et sociales, “DDASS”, sous le matricule 65 RTP 515.

Lors de son passage dans l’émission “Vivement dimanche”, Jean-Luc Lahaye en a parlé

“J'ai une histoire un peu particulière parce que je n'ai pas habité avec mes parents. J'ai connu mon père quand j'avais l'âge de 12 ans, après je l'ai vu très peu de fois. Puis j'ai découvert que j'avais une soeur. J'ai aussi un petit frère de sept ans’,

a-t-il raconté.

Interviewé par Gotha Magazine, l’interprète de “Papa chanteur” a également évoqué cette enfance difficile qu'il a vécue. 

"Je suis passé par 73 familles en dix-sept ans de vie. Je raconte ce parcours dans mon livre Cent familles. On sortait de l'Assistance publique, qui consistait à mettre des gamins sans parents ou dont les parents étaient en grande difficulté sociale, médicale, voire en prison, dans des fermes d'accueil",

a-t-il confié.

Cette enfance tourmentée l'a beaucoup affecté lorsqu'il est devenu plus jeune, étant donné qu'il avait un peu déraillé dans sa vie.

"J'ai été à Fresnes en prison à 17 ans, pour vol de voitures. Après la prison, j'ai continué un peu dans la délinquance, par provocation. J'ai eu la chance, très vite, d'avoir un éducateur formidable qui m'a pris en main. J'ai aussi eu un père spirituel. [...] Ils m'ont trouvé une place comme chauffeur de Zizi Jeanmaire",

a poursuivi Jean-Luc Lahaye.

Et puis le temps a passé, il a développé ses compétences en tant que technicien spécialisé dans le réglage des machines de production au sein de la Snecma, société spécialisée dans la conception et la fabrication des moteurs d'avions.

Ensuite, il a travaillé comme barman dans le restaurant de Gérard Pedron. Ce dernier est devenu plus tard son producteur. En ce temps-là, il a rencontré la chanteuse Dalida.

Son premier 45 tours intitulé "Maîtresse, maîtresse" a vu le jour en 1979, suivi par un deuxième, "Allez viens" en 1980, et puis un troisième intitulé "C'est quand l'entr'acte". Mais l’artiste n’a pas vraiment percé. 

Le succès a finalement frappé à sa porte trois ans après son premier 45 tours avec son tube “Femme que j’aime”. 

LES RÉACTIONS DE SES FILLES FACE À SA RÉCENTE INCARCÉRATION

En mai 2015, Jean-Luc Lahaye a été condamné à un an de prison avec sursis pour corruption de mineure. Le chanteur a raconté comment ses filles avaient réagi à l'histoire.

  

Les postes connexes
YouTube/C à vous
Jean-Luc Reichmann Jul 11, 2019
Jean-Luc Reichmann a révélé avoir versé des larmes à cause de Paul
Célébrités May 29, 2019
Arielle Dombasle : Une enfance difficile
youtube.com/Hallyday TV
Jean-Luc Reichmann Jul 17, 2019
Les cadeaux que Paul a offerts à Jean-Luc Reichmann
Twitter/laprovence
Les 12 coups de midi Jun 03, 2019
Le cadeau spécial de Jean-Luc Reichmann à Paul pour ses 20 ans