Pourquoi la polyarthrite rhumatoïde dont souffre Laurence Boccolini a été découverte si tard

Les confidences de Laurence Boccolini sur la polyarthrite rhumatoïde dont elle est atteinte, et pourquoi sa maladie a été diagnostiquée tardivement.

Pour son retour sur TF1 pour l'émission "Big Bounce", le 4 janvier 2019, Laurence Boccolini a accordé une interview à Gala en décembre 2018 dans laquelle elle a dévoilé les premiers symptômes de sa maladie et pourquoi elle a été diagnostiquée si tardivement.

Si l’animatrice de TF1 a gardé son douloureux secret durant une décennie, elle avait enfin décidé de lever le voile sur cette maladie auto-immune, qui terrasse ses articulations, dans les colonnes du magazine, sous l'influence d'Hélène Ségara.

POURQUOI SA POLYARTHRITE RHUMATOÏDE A ÉTÉ DIAGNOSTIQUÉE SI TARD ?

"On est connu mais on vit des choses du quotidien. Nous ne sommes pas des ‘Super Women’. On est comme tout le monde. Dans la maladie, il n’y a pas de passe-droit. Il faut encaisser. Il y a des jours où vous avez très mal et il faut aller bosser. Moi je ne vais pas bosser à l’usine, je suis plutôt chanceuse. Mais j’ai une fille de 5 ans qu’il faut porter, avec qui il faut jouer, courir. Je ne veux pas qu’on me plaigne. Simplement, en parler m’a un peu décomplexée. Désormais, je ne cache plus mes mains déformées",

expliquait-elle à Gala avant de préciser qu'elle a eu les premiers signes de la maladie alors qu’elle avait une trentaine d’années.

Elle a commencé à avoir très mal dans les articulations des pieds mais ce premier symptôme n’a pas été pris en compte, se remémore-t-elle avant de signaler qu'il faudra plusieurs années aux médecins pour diagnostiquer une polyarthrite rhumatoïde.

La raison : chaque fois, les résultats des analyses concernant la polyarthrite étaient négatifs jusqu’au jour où ils sont finalement devenus positifs.

SA PERTE DE POIDS

Interrogée par le magazine Télé Star au cours du même mois (décembre 2018), la mère de Willow avait aussi évoqué sa maladie tout en se confiant sur sa récente perte de poids.

"La maladie a dit seulement 'bienvenue' à la perte de poids parce que c’est un peu obligatoire. Malheureusement, la cellule graisseuse n’est pas amie avec la cellule qui provoque la polyarthrite. Étonnamment, elle excite l’inflammation. Donc on conseille vivement la perte de poids. Mais quand je lis que j'inquiète mes fans, il ne faut pas déconner quand même",

avait raconté celle qui fait parler d'elle depuis des mois a cause de sa silhouette amincie.

UN CONSEIL D'HÉLÈNE SÉGARA

À rappeler que si Laurence Boccolini avait finalement décidé de parler ouvertement du mal qu'elle a longtemps fait en sorte de dissimuler, c'était sur les conseils d'Hélène Ségara, qui est atteinte d’une rare maladie qui affecte ses yeux.

"Un jour Hélène Ségara, qui m'a vue très mal dans les coulisses de Money Drop, m'a simplement dit : 'Tu n'as pas à avoir honte, tu peux le dire'",

s'est souvenue l'animatrice de TF1. Un véritable soulagement pour cette maman d’une petite fille de 5 ans.

ⓘ Les informations délivrées dans cet article ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel. Tout le contenu, y compris le texte et les images contenues sur, ou disponibles à travers ce AMOMAMA.FR sont fournis à titre informatif. Le AMOMAMA.FR ne saurait être tenu responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations à la suite de la lecture de cet article. Avant de commencer un traitement quelconque, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé.

Les postes connexes
Instagram/lolobocco
Santé May 22, 2019
Laurence Boccolini : La raison de son hospitalisation d'urgence
instagram.com/laurelolobocco
People Jun 24, 2019
La perte de poids de Laurence Boccolini
instagram.com/lolobocco
People Jul 17, 2019
La maladie de Laurence Boccolini a compliqué sa relation avec sa fille
twitter.com/PlaneteTV__
Popularité Jul 10, 2019
La transformation surprenante de Laurence Boccolini dans une des émissions de TF1