La mort tragique d'Edith Piaf

Edith Piaf est une icône de la chanson française. Cette pianiste est connue du monde entier par ses chansons sur l’amour, la vie et le chagrin. Sa vie a été marquée par de nombreux problèmes de santé. À 47 ans, elle meurt à Cannes (France). 

La mythique chanteuse française Edith Piaf est célèbre à travers le monde pour ses ballades. Malheureusement, elle souffrait de nombreux problèmes de santé.

Ses maladies, ses blessures physiques ainsi que sa dépendance ont eu raisons de son corps.

Elle a perdu la vie à Cannes (France), alors qu’elle était âgée de 47 ans. La raison de son décès semble être un cancer du foie, même si plusieurs rapports évoquent une cirrhose, quand d’autres parle d’une hémorragie cérébrale. La raison de son décès reste donc un mystère puisqu’il n’y a pas eu d’autopsie.

La chanteuse française Edith Piaf (1915 - 1963), affectueusement surnommée le "Moineau de Paris" ; "Piaf" signifie "moineau". | Photo : GettyImage

La chanteuse française Edith Piaf (1915 - 1963), affectueusement surnommée le "Moineau de Paris" ; "Piaf" signifie "moineau". | Photo : GettyImage

Une enfance difficile et déjà marqué par la maladie.

À l’instar de tous les enfants qui ont grandi dans la rue, elle avait une santé fragile. Abandonné par sa mère dès sa naissance, son père était un acrobate qui exerçait dans la rue. Quand son père s’est engagé dans l’armée durant la Grande Guerre, elle est allée habiter chez sa grand-mère paternelle qui tenait une maison close en Normandie.

 Edith Piaf (1915-1963), chanteuse française. Paris, Olympia, en janvier 1961.  | Photo : Getty Image

Edith Piaf (1915-1963), chanteuse française. Paris, Olympia, en janvier 1961. | Photo : Getty Image

Petite, elle souffrait d’une maladie oculaire qui aurait pu s'aveugler vers 3 ou 7 ans. Les prostituées de la maison close de sa mamie ont cotisé pour l'emmener en pèlerinage. La pianiste affirmera plus tard que c’est grâce à ce pèlerinage qu’elle a recouvré la vue.

Des blessures physiques à répétition.

En 1951, Piaf est victime d’un accident de la route. Suite à cet accident, l’artiste se brise les côtes et les bras, elle aura aussi d’importantes ecchymoses.

Afin de l’aider à supporter ses douleurs elle a reçu un traitement à la morphine. Ce traitement a eu pour effet de déclencher en elle une dépendance à l’alcool et à la morphine. Comme si cela n’était pas assez, plus tard, deux autres accidents auraient pu lui coûter la vie.

Le boxeur franco-algérien Marcel Cerdan, la chanteuse Edith Piaf et Mathilda Nail descendent d'un avion à Orly. | Photo : GettyImage

Le boxeur franco-algérien Marcel Cerdan, la chanteuse Edith Piaf et Mathilda Nail descendent d'un avion à Orly. | Photo : GettyImage

Une dépendance lourde de conséquence.

Très vite, Piaf était devenu accro à la morphine. Une dépendance qui ne la quittera plus toute sa vie. Elle était aussi dépendante à l’alcool et ses proches ont avoué avoir essayé d’autres produits stupéfiants.

Dans les années 50, elle a commencé à souffrir de polyarthrite rhumatoïde et elle sa douleur devenait permanente, ce qui n’a fait que renforcer sa dépendance aux analgésiques. Pour tenter d’endiguer cette dépendance, des séances de réadaptation ont été faits, mais sans succès. Piaf rechute à chaque sortie du centre.

Elle s’est écroulée sur scène en 1959, lors d’une représentation, c’est à ce moment-là qu’on commence à parler de sa maladie du foie.

On ne sait pas si c’était un cancer, une cirrhose ou les deux, mais il se dit qu’elle s’est soumis à des opérations chirurgicales pour évaluer ou traiter son cas. Durant ses dernières représentations en 1963, son ventre était distendu et on soupçonnait le cancer d’en être la cause. 

La Fin

Plus tard dans la même année, Piaf alla récupérer son conjoint, Theo Sarapo, dans leur domicile sis à la Côte d’Azur. Toutefois, son état s’est très vite dégradé.

Elle a rendu l’âme entre le 10 ou le 11 octobre. L’imprécision de la date est due au fait que son mari et son infirmière ont pris une ambulance pour la ramener à Paris dans la nuit, parce que Piaf avait toujours voulu mourir à Paris, ville de sa naissance.

Paris est une ville chère à son cœur, car c’est là qu’elle a rencontré la gloire. Ils ont déclaré sa disparition le lendemain matin. 

Ses amis et ses biographes, mettent sa mort sur le compte d’un cancer du foie. Pourtant, la sœur de son mari prétend que c’est un anévrisme cérébral. Aucune autopsie n’a été effectuée.

Photo d'Edith PIAF ; Portrait posé d'Edith Piaf | Photo : GettyImage

Photo d'Edith PIAF ; Portrait posé d'Edith Piaf | Photo : GettyImage

L’archevêque de Paris a refusé de lui accorder un rite funéraire catholique romain à cause de son style de vie “sauvage et impénitent”. Pourtant, toute la ville de Paris s’est arrêté pour ses obsèques.

Une centaine de milliers de personnes est venu assister à ses funérailles. Elle gît aux côtés de sa fille et de Sarapo lui-même qui est décédé moins d’une décennie plus tard des suites d’un accident de voiture. Sa tombe reste encore aujourd’hui un lieu de pèlerinage pour ses admirateurs.

50 ans après sa disparition, le 10 octobre 2013, l’Église catholique lui dédie une messe commémorative à l'église Saint-Jean-Baptiste de Belleville, Paris, la paroisse dans laquelle elle est venue au monde.

Les postes connexes
Célébrités May 20, 2019
Jean-Pierre Coffe : Le jour où il a annoncé la mort tragique de son fils et de sa fille
Wikimedia Commons
People Jul 30, 2019
La vie et la mort tragique de Carolyn Jones
Wikimedia Commons
Célébrités Jul 09, 2019
Des faits sur la vie et la carrière de Jacques Brel, une légende morte il y a 41 ans
Getty images
Célébrités Jul 14, 2019
Jean Yanne : L'histoire tragique de sa première femme Jacqueline qui est morte trop tôt