Jean-Louis Foulquier : l’animateur radio disparu qui a fondé les 'Francofolies'

Décédé le 10 décembre 2013 des suites d’un cancer du poumon, Jean-Louis Foulquier a marqué la chanson française grâce à son concept des Francofolies. Le fameux “Monsieur de la chanson française“ est mort à l’âge de 70 ans après une vie et une carrière bien remplie.

Animateur, chanteur mais aussi promoteur des Francofolies, Jean-Louis Foulquier a marqué des générations d’auditeurs et d’artistes musiciens. Il avait été remercié en 2008 par France Inter après plus de dix années de service à recevoir les artistes.

Si ses longues années à la radio France Inter ont été remarquables, Jean-Louis Foulquier est devenu une légende de la musique en créant le festival des Francofolies en 1985. À propos de cet évènement, l’animateur expliquait sa conception en disant :

“J'ai trois amours : La Rochelle, la chanson et la fête. J'ai donc décidé de faire la fête à La Rochelle avec le premier Festival de la chanson francophone… C'est pas fou, ça ?“

Jean-Louis Foulquier et Maeva Le Berre assistent au Grand Prix Sacem | Getty Images

Jean-Louis Foulquier et Maeva Le Berre assistent au Grand Prix Sacem | Getty Images

Né à La Rochelle le 24 juin 1943, Jean-Louis s’intéresse au jazz et au rock’n’roll. Mais c’est à un concert de Léo Ferré que la musique devient une véritable passion.

“J'étais allé voir les Chaussettes noires à la fête du PC de La Rochelle, racontait Foulquier, quand j'entends Ferré en première partie. Là, je découvre un chanteur et des textes, beaucoup plus rebelles et émouvants que ceux des yéyés français de l'époque. Une gifle. A partir de là, je me suis passionné pour les grands personnages de la chanson“,

confiait-il.

Jean-Louis Foulquier rêve de devenir chanteur et fait des prestations en cabaret dès son arrivée à Paris, à l’âge de 20 ans.

Cependant, sa carrière ne décolle pas et ce dernier est obligé de se faire embaucher à France Inter comme standardiste pour des raisons économiques. Après avoir participé à plusieurs émissions, Jean-Louis Foulquier crée “Studio de nuit“ en 1975.

Grâce au parrainage de Georges Brassens, plusieurs autres émissions suivent parmi lesquelles “Bain de minuit“, “C’est la nuit“ et bien d’autres. Foulquier met en avant son goût pour la musique francophone et acquiert une notoriété.

En 2005, Jean-Louis passe le témoin de son festival à “Morgane“, une société de production audiovisuelle. Pour faire passer la douleur, celui-ci s’essaie à la comédie et joue dans “Dolmen“ ou “Fabio Montale“, entre autres.

Lorsqu’il est remercié par France Inter, Jean-Louis Foulquier continue avec sa carrière de comédien à la télé et au théâtre. Peu avant son décès, l’animateur et promoteur des Francofolies se consacre à la peinture.

Lorsque sa mort est annoncée, des hommages des artistes à qui il a offert un lieu d’expression et des hommes de radio viennent saluer sa mémoire. Jean-Louis est inhumé le 14 décembre 2013.

A lire également : Nikos Aliagas, 26 ans d'animation : combien il a changé.

Les postes connexes
Wikimedia Commons
Célébrités Jul 09, 2019
Des faits sur la vie et la carrière de Jacques Brel, une légende morte il y a 41 ans
facebook.com/Jean Baptiste Guegan
Célébrités Jun 23, 2019
Les confidences de Jean-Pierre Foucault, qui a conduit sa belle-fille Sandrine à l'autel
Célébrités May 20, 2019
Jean-Pierre Coffe : Le jour où il a annoncé la mort tragique de son fils et de sa fille
Célébrités May 12, 2019
Louis de Funès : Qu'est-il arrivé à ses enfants Patrick, Olivier et Daniel ?